Formule 1

Tost : Le personnel F1 doit ’être heureux’ des 23 courses ou partir

AlphaTauri ne voit pas de souci dans le calendrier à rallonge !

Recherche

Par Olivier Ferret

8 octobre 2021 - 18:42
Tost : Le personnel F1 doit ’être (...)

Le directeur de l’équipe AlphaTauri, Franz Tost, pense que le personnel de la Formule 1 devrait être heureux de travailler et avoir 23 courses (prévues pour 2022), déclarant "si quelqu’un n’aime pas ça, il doit s’en aller".

La F1 annoncera son calendrier provisoire pour la saison à venir vendredi prochain et elle devrait comporter un nombre record de 23 courses. Ce nombre était déjà prévu pour cette saison, mais seulement 22 seront possibles, ce qui reste un exploit.

Cela va mettre une pression sur les équipes et le calendrier devrait inclure trois triplés de Grands Prix en conséquence.

"Nous savons que nous avons 23 courses, c’est fantastique, du bon travail de la part de la F1. Je l’attends avec impatience ce calendrier," lance l’Autrichien.

"En ce qui concerne le staff sur le circuit – tout d’abord, nous sommes une équipe de course, ils devraient tous être heureux que nous ayons autant de courses que possible. Bien sûr, nous prenons soin de notre personnel, par exemple les mécaniciens après un week-end de course ils ont trois ou quatre jours de congé où ils peuvent rester à la maison."

"Aussi les relations presse, le marketing, tous les gens du paddock ont trois jours off après le week-end de course. Pour les ingénieurs, c’est un peu plus difficile. Mais autrefois, ils devaient partir après un week-end de course en essais. Donc, ils devaient aussi travailler."

"Nous devrions tous être heureux d’être en F1 et d’avoir 23 courses. Si quelqu’un n’aime pas ça, il doit s’en aller."

D’autres équipes ont plutôt souligné la nécessité de trouver un moyen d’aider le personnel à négocier un calendrier aussi long.

Le directeur de l’équipe Aston Martin F1, Otmar Szafnauer, a déclaré que son équipe avait commencé à faire tourner le personnel et à essayer de rendre les voyages "aussi confortables que possible".

"Nous examinons cela depuis un certain temps, sachant que cela allait arriver. Je suis d’accord avec Franz : c’est bien que nous ayons 23 pays ou 23 courses qui veulent que nous venions concourir et présenter la Formule 1. Cependant, nous devons être attentifs à toutes les personnes qui voyagent - les mécaniciens et les ingénieurs - et nous avons mis en place des opérations à la fois à l’usine et sur la piste pour rendre les voyage aussi confortables que possible pour eux, y compris parfois la rotation des personnes et d’autres changements organisationnels à l’usine. Oui, nous nous occupons de nos personnels, y compris de tout problème de santé mentale. Nous avons également un médecin itinérant avec nous. Nous nous occupons d’eux du mieux que nous pouvons."

Enfin, pour le directeur sportif de Ferrari, Laurent Mekies, "nous construisons saison après saison un programme pour l’équipe de course afin de rester dans les meilleures conditions possibles."

"Et vous y allez élément après élément, vous commencez donc par les aspects physiques, puis vous passez à l’aspect nutrition, puis nous examinons également les aspects mentaux pour nous assurer que les gens ont un bon équilibre et restent en bonne forme et en bonne santé."

"Je pense que toutes les équipes vont inévitablement dépenser de plus en plus d’énergie pour essayer de garder leur personnel en forme pour ces longs calendriers. Mais c’est quelque chose qui est très bien adopté par toutes les personnes impliquées et je suis sûr qu’il y aura d’autres pas à faire dans la bonne direction."

AlphaTauri

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less