Formule 1

Tost espère qu’AlphaTauri a retenu les leçons de la Styrie

Il veut voir des progrès en qualifications et en course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 juillet 2021 - 14:07
Tost espère qu’AlphaTauri a retenu (...)

AlphaTauri a fait une très bonne première journée au Grand Prix d’Autriche, mais l’équipe espère confirmer cela en qualifications. Franz Tost, le directeur du team italien, aimerait voir en qualifications que les points négatifs de l’AT02 sur le Red Bull Ring ont été corrigés après le Grand Prix de Styrie.

"Oui, lors du premier GP, en qualifications, nous avons perdu beaucoup de temps dans le troisième virage et j’espère que les ingénieurs ont trouvé quelque chose pour améliorer le comportement de la voiture à l’accélération" s’inquiète Tost. "Nous n’étions pas très bons non plus dans le quatrième virage."

"Mais cela semblait assez positif lors de la première séance d’essais libres. Et en ce qui concerne la course, j’espère que les températures plus basses nous aideront, parce que notre rythme de course ne correspondait pas à celui des qualifications."

"Les ingénieurs ont analysé ce qu’il fallait faire et je pense que là aussi ils ont trouvé une bonne solution et donc je suis assez optimiste pour les qualifications et la course ce week-end."

Il y a un an, la saison 2020 de Formule 1 prenait seulement son envol, ayant été retardée plus de trois mois à cause du Covid-19. Un an plus tard, Tost fait le bilan de 12 mois sous le signe de la pandémie.

Il révèle que certains imprévus sont parfois difficiles à gérer : "C’était un défi pour nous tous à cause du Covid-19 et à cause des restrictions auxquelles nous sommes confrontés chaque week-end de course."

"Nous ne maîtrisons pas la situation, par exemple en Angleterre ou dans d’autres pays, nous ne savons pas si une nouvelle version du virus est en train d’arriver, un nouveau variant, Delta ou autre."

"Donc nous planifions quelque chose, mais nous lisons ou entendons qu’il y a un changement, soit du côté de l’organisation, soit du côté de la logistique, soit ailleurs. Cela rend les choses difficiles."

"Pour les courses elles-mêmes, les équipes ont l’habitude d’y aller, et le nombre n’est pas un problème. Mais je dirais que calmer les gens et les motiver lorsqu’il y a un changement, c’est le plus grand défi auquel tous les directeurs d’équipe sont confrontés."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less