Formule 1

Toro Rosso a perdu gros à cause d’une erreur de communication

Kvyat ramène tout de même deux points

Recherche

Par A. Combralier

12 mai 2019 - 20:19
Toro Rosso a perdu gros à cause (...)

Parti 9e de ce Grand Prix à Barcelone, Daniil Kvyat a franchi la ligne d’arrivée exactement à la même position. Le Russe a doublé dans les derniers tours de roue Romain Grosjean, pour ainsi ramener deux points précieux à Faenza.

Le pilote Toro Rosso regrette cependant amèrement l’erreur de son écurie, qui l’a appelé aux stands alors que les Pirelli n’étaient pas prêts, une fois la voiture de sécurité entrée en piste.

« Il y a eu quelques moments excitants aujourd’hui, mais malheureusement, nous avons gâché notre course aux stands, puisque les pneus n’étaient pas prêts pour moi. C’était une décision prise à la dernière minute. Ce genre de choses arrive dans des situations aussi délicates. Je suis sûr que nous en apprendrons. Nous aurions pu finir 7e, je pense, c’était notre position avant ce problème. Nous avons toujours ramené quelques points, ce qui est bienvenu. La performance de la voiture progresse et je me sens toujours plus à l’aise dedans. Je suis sûr que de beaux jours nous attendent. »

Alexander Albon a lui aussi perdu quelques secondes aux stands, puisque Toro Rosso avait exécuté un double arrêt à ce moment critique de la course. Le Thaïlandais a fait le forcing sur Romain Grosjean, mais n’a pu faire céder le verrou français. Il termine 11e.

« C’est décevant de finir si proche des points et de revenir sans rien. Mais c’était une course amusante contre Romain. J’ai dû lever le pied parce que je pensais que nous risquions un incident, au premier virage, quand nous avons abordé la courbe en même temps. J’ai dû freiner brusquement et j’ai perdu de l’élan dans le premier virage. J’aurais pu dépasser autrement. La course a été perdue pour nous aux stands. Donc il faut étudier ce qui est arrivé, parce que nous aurions dû placer les deux voitures dans le top 10. C’est frustrant, mais je suis heureux de ma performance. »

Guillaume Dezoteux, chef de la performance de la monoplace, relève que le résultat « ne relève pas le plein potentiel de notre package. »

« Notre premier relais fut solide, nous avons pu rester au contact des Haas et creuser un petit écart sur Carlos Sainz. Durant le deuxième relais, Dany a pu immédiatement dépasser Kimi Räikkönen et a affiché une performance solide en médiums, pour dépasser Kevin Magnussen. Alex souffrait un peu plus avec beaucoup de vibrations au niveau des pneus. »

« Quand la voiture de sécurité est sortie, nous étions sur le point de passer notre deuxième train de médiums, pour attaquer les voitures devant. Cela semblait très prometteur. Mais des problèmes de communication à la radio, avec nos mécanos, nous ont fait perdre beaucoup de temps dans cette opération. Au restart, Daniil a perdu une place sur Carlos Sainz mais a pu attaquer Romain Grosjean. »

« Sur le plan positif, aujourd’hui, notre rythme fut solide en course, et nous avons bien géré les pneus. Cela confirme que notre package progresse, à la faveur des évolutions aérodynamiques amenées ici. Nous allons continuer à pousser dur. Les courses à venir devraient aussi bien nous convenir. »

Toro Rosso

expand_less