Formule 1

Todt justifie l’amende contre Hamilton pour son harnais

Et prend position en faveur de ses commissaires

Recherche

Par Olivier Ferret

20 novembre 2021 - 11:05
Todt justifie l’amende contre Hamilton

Jean Todt a défendu la décision de condamner Lewis Hamilton à une lourde amende après que le septuple champion du monde a défait ses ceintures de sécurité alors qu’il pilotait sa F1 au Brésil.

Le pilote Mercedes a détaché son harnais dans le tour d’honneur après le drapeau à damier, afin d’être plus visible pour montrer à la foule le drapeau brésilien qu’il a récupéré d’un commissaire.

Une amende de 25 000 euros a été décidée, 5000 euros immédiatement et 20 000 euros avec sursis jusqu’à la fin de l’année prochaine.

Certains ont dénoncé la rigueur de la FIA, en particulier lorsque les meilleurs pilotes célèbrent des moments clés dans une bataille aussi passionnante que celle que l’on vit en 2021.

Mais le président de la FIA, Jean Todt, a défendu ses commissaires.

"Il ne faut pas oublier qu’un pilote comme Hamilton, un pilote comme Verstappen, ce sont des exemples pour des millions de jeunes. Et pas uniquement des jeunes qui conduisent sur la route, mais des jeunes en compétition automobile. Si on tolère quelque chose à Hamilton, ensuite un jeune pilote en F4, F3 ou voiture de tourisme, il ne comprendrait pas pourquoi eux on les pénalise et pas lui. Ce doit être des exemples," commente-t-il sur beIn Sports.

"Souvent ce n’est pas facile, parce qu’il y a l’émotion, il y a l’adrénaline, et on peut faire quelque chose qu’on n’aurait pas dû faire, et finalement on s’en rend compte un peu plus tard quand la pression tombe. Mais en l’occurrence, un pilote, quel qu’il soit, quelle que soit la catégorie, jusqu’au moment où il arrête la voiture, il doit conserver et respecter toutes les mesures de sécurité."

"Dans ma position de président de la FIA, ce serait inopportun de ma part de critiquer ce qui est fait par les commissaires, par les arbitres du sport. Franchement, souvent je dis que je n’envie pas leur rôle. Je n’aimerais pas être à leur place," ajoute Todt.

"Je pense que c’est important dans mon rôle d’avoir une grande intégrité et de s’assurer que les décisions ne soient pas prises par moi, mais par les personnes qui ont la charge de prendre ces décisions. Souvent, dans beaucoup de domaines, je parle de ce qui se passe pendant une course : un déclassement, une pénalité, etc. Mais mon rôle est de m’assurer qu’il y ait les personnes les plus compétentes pour assurer ces responsabilités."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less