Formule 1

Todt juge que le manque d’unité est ce qui pénalise Ferrari

Par rapport à l’époque où il dirigeait le team

Recherche

Par Olivier Ferret

21 mai 2020 - 16:35
Todt juge que le manque d’unité est (...)

Jean Todt a été questionné sur l’ingrédient manquant à la recette de Ferrari aujourd’hui pour retrouver un niveau tel qu’il était lorsque le Français était à la tête de l’équipe, au début des années 2000. Et selon lui, ce qu’il manque, c’est une capacité de l’ensemble du team à faire bloc derrière ses leaders.

"Le résultat, bon ou mauvais, peut toujours s’expliquer," affirme Todt à Sky Sports.

"Ensemble, avec Michael, avec toute l’équipe Ferrari, nous avons eu tant de succès parce que nous avons été très unis, très forts, nous nous soutenions les uns les autres, surtout dans dans les temps difficiles plutôt que lors des moments meilleurs."

"Il est facile d’être ensemble lorsque tout va bien mais vous reconnaissez un bon capitaine quand la mer est très agitée. Et quand c’était le cas, nous étions tous dans le même bateau et je pense que c’est ce qui a fait la différence."

Todt a aussi indiqué qu’il n’était pas pessimiste pour l’avenir de Vettel.

"Sebastian Vettel est l’un des plus grands talents du sport automobile. Il a été annoncé qu’il ne conduira pas pour l’équipe au-delà de 2020. Il y a beaucoup d’autres opportunités. Nous ne pouvons que lui souhaiter le meilleur et je le pense. Celui qui le prendra aura beaucoup de chance," disait-il.

Il ajoute également pour souligner le talent de l’Allemand : "Il est clairement l’un des pilotes qui, avec une bonne voiture, peut gagner des championnats. Lorsque Michael est arrivé en 1996, il n’a réussi à gagner que trois courses - non pas parce qu’il n’était pas motivé, mais parce qu’il n’avait tout simplement pas la voiture pour permettre de devenir champion du monde."

"Lentement, nous avons construit la voiture et construit l’équipe qui a rendu cela possible, donc c’est une combinaison. Prenez Lewis Hamilton, s’il ne peut pas conduire une voiture capable de gagner, il ne peut pas être champion du monde. Vous l’avez vu avec Fernando Alonso, vous l’avez vu avec Vettel. C’est logique."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less