Todt admet être inquiet par l’impact d’Abu Dhabi sur le mental de Masi

Le Français est resté en contact avec l’Australien

Recherche

Par Olivier Ferret

8 février 2022 - 09:13
Todt admet être inquiet par l'impact

L’ancien président de la FIA, Jean Todt, a révélé qu’il s’inquiète de l’effet que la dernière course du championnat 2021 a eu sur Michael Masi, révélant qu’il est resté en contact avec le directeur de course fortement critiqué pendant tout l’hiver.

Récemment, Peter Bayer de la FIA - responsable monoplace et secrétaire des sports de l’instance dirigeante - a admis que Masi pourrait être remplacé avant la saison 2022, les rumeurs continuant à circuler sur son avenir. La FIA a souligné qu’aucune décision n’avait été prise pour l’heure.

"J’ai parlé avec lui, pas spécifiquement de ce qui s’est passé à Abu Dhabi, mais de lui en tant qu’être humain," confie le Français, qui admet être "inquiet par l’impact" qu’a eu cette dernière course sur lui.

"J’espère qu’il sera OK."

A ses côtés, le patron de McLaren, Zak Brown, a exprimé son optimisme quant à la capacité de la F1 à tirer les leçons de la situation, tout en se demandant pourquoi il faudra attendre le début de la nouvelle saison pour que tout soit terminé.

"La F1 peut certainement retrouver sa crédibilité. Ce n’est pas la première fois qu’un arbitre prend une décision controversée. Celle-ci s’est avéré être assez importante, mais je pense que le sport en aura appris."

"La seule chose qui me déçoit un peu, c’est que nous risquons de partager ces résultats lors de la première course de l’année ou à peine avant."

"Cela ne prend pas beaucoup de temps pour faire une telle enquête. Allons à la première course de l’année en parlant de la première course de l’année - pas de la dernière course de l’année dernière."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos