Formule 1

Tests sérologiques obligatoires et contrôles de température : AlphaTauri détaille son protocole de reprise

Des mesures strictes… et durables ?

Recherche

Par A. Combralier

1er juin 2020 - 18:21
Tests sérologiques obligatoires et (...)

Après une fermeture décidée le 23 mars, et prolongée à deux reprises, et qui aura au final duré 63 jours, AlphaTauri a officiellement annoncé avoir rouvert ses usines de Faenza et de Bicester, samedi dernier. La soufflerie de Bicester s’est par exemple remise en route, le département production en Italie a lui aussi redémarré, et les personnels administratifs ont commencé à retrouver leurs bureaux.

Cependant ce retour à l’usine ne sera pas un retour à la normale. Décidé à tout faire pour que son équipe puisse participer aux Grands Prix à venir dans les conditions les plus sûres possibles, Franz Tost a validé un protocole sanitaire de reprise très strict chez AlphaTauri, que ce soit à Faenza ou à Bicester.

Première mesure drastique : tout employé voulant reprendre le travail devra être testé, non pas simplement par test PCR, mais par prélèvement sanguin (test sérologique), afin de savoir s’il a le virus et surtout s’il l’a déjà contracté. Selon AlphaTauri, ce protocole serait légal au Royaume-Uni comme en Italie.

Le test sérologique sera effectué dans un bâtiment bien entendu séparé de l’usine, et réalisé par des spécialistes agréés. Si le test est négatif, la personne ira retravailler. S’il est positif, l’employé devra observer une quarantaine réglementaire de 14 jours.

Le contrôle de la température corporelle, et la vérification de la présence d’éventuels symptômes, sera réalisé à l’entrée de chaque usine, avec, en renfort, des thermoscanners de pointe. AlphaTauri recommande aussi à ses employés de vérifier leur température chez soi.

100 % des équipes ne vont pas reprendre toutes en même temps : il y aura d’abord, précise AlphaTauri, un système de rotation, par semaines paires ou impaires. Les horaires seront aussi différenciées pour respecter la distanciation sociale dans les transports ou dans l’usine.

Dans les bureaux, l’environnement sera lui aussi sécurisé, avec un marquage au sol pour respecter les distances, des lieux réaménagés pour laisser plus d’espace entre chacun, des distributeurs de gel hydroalcoolique accessibles un peu partout, et un nettoyage plus fréquent. Enfin, l’usage des masques sera obligatoire.

Reste à voir l’impact que ces mesures auront sur la productivité des usines, et combien de temps elles resteront en vigueur…

AlphaTauri (Toro Rosso)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less