Formule 1

‘Terriblement malchanceux’ à Imola, les pilotes Alfa veulent chasser les désillusions

Et ouvrir leur compteur à Portimao ou Barcelone

Recherche

Par Alexandre C.

27 avril 2021 - 15:48
‘Terriblement malchanceux’ à Imola, (...)

Alfa Romeo aurait dû marquer plusieurs points à Imola, mais une pénalité erratique infligée par la FIA à Kimi Räikkönen et un tire-off s’étant glissé dans les freins d’Antonio Giovinazzi, ont eu raison des espoirs de l’équipe suisse…

A Portimao ce week-end, il sera temps cependant pour Alfa Romeo de confirmer ces progrès, surtout en rythme de course, pour enfin entrer dans le top 10 cette année. Et si Portimao ne sourit pas à Kimi Räikkönen, il restera encore une chance quelques jours après, à Barcelone.

Le Finlandais reste-t-il frustré par la pénalité d’Imola ? Pas vraiment : il veut surtout confirmer le potentiel de son équipe. Kimi Räikkönen ne veut pas non plus trop repenser à son premier tour mémorable de l’an dernier à Portimao (parti en fond de grille, il était remonté à la 6e place en une boucle grâce à ses pneus tendres sous piste légèrement humide) pour rester focalisé sur l’épreuve nouvelle de ce dimanche.

« Deux courses de plus signifient deux chances supplémentaires d’obtenir un bon résultat, ce que nous avons failli faire lors des premières épreuves de la saison. Nous ne sommes pas très loin, nous sommes au milieu de la mêlée et nous pouvons nous battre avec n’importe qui dans le milieu de la grille si nous faisons notre travail correctement et si nous avons un peu de chance, ce qui nous a manqué jusqu’à présent cette saison. »

« L’année dernière, j’ai eu un premier tour amusant au Portugal, mais je n’y penserai pas : à la fin, la façon dont vous commencez une course n’a pas vraiment d’importance, mais où vous la terminez et nous devons la terminer dans le top 10 pour atteindre notre objectif. »

Antonio Giovinazzi a lui aussi affiché un bon potentiel en rythme de course à Imola, qu’il veut de même confirmer - avec moins de déveine, enfin !

« Je suis impatient d’être de retour dans la voiture pour les courses au Portugal et en Espagne. J’ai le sentiment que nous n’avons pas récolté ce que nous méritions lors des deux premières manches : nous avons été terriblement malchanceux, notamment à Imola où nous aurions pu être neuvièmes ou dixièmes s’il n’y avait pas eu un tear-off dans un frein. Nous devons tirer le meilleur de ces performances et nous en servir comme d’un encouragement pour faire encore mieux lors des prochaines courses : nous savons que nous sommes dans une lutte très serrée et nous savons que nous pouvons revenir à la maison avec de très bons résultats si les choses vont dans notre sens. »

Quant à Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, il estime qu’Alfa Romeo peut aborder Portimao et Barcelone "avec confiance."

« Nous avons pu avoir une bonne performance lors des dernières courses, et nous sommes déterminés à rattraper le temps perdu, après ces circonstances qui nous ont empêchés de marquer lors des deux premières courses de la saison. Nous savons que nous aurions pu, et dû, avoir deux voitures dans les points au mérite lors du dernier Grand Prix, mais ce n’est pas une consolation car seul le résultat final compte. Il est maintenant temps de transformer les performances en points : nous savons que nous avons besoin d’un week-end sans faute pour devancer les autres équipes du milieu de tableau et nous sommes déterminés à le faire. »

A noter qu’en EL1 au Portugal, c’est Callum Ilott qui prendra place dans une des deux Alfa Romeo. Le Britannique a été nommé pilote de réserve de l’équipe aujourd’hui (voir notre article).

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less