Formule 1

Tendres ou médiums, Pirelli prévoit un dilemme stratégique pour la Q2

Les durs, un pneu crucial pour la course ?

Recherche

Par A. Combralier

29 novembre 2019 - 20:21
Tendres ou médiums, Pirelli prévoit (...)

Comme chaque année à Abu Dhabi, les EL2 étaient de loin la séance la plus représentative du reste du week-end (25 degrés dans l’air, 28 sur la piste), puisque disputée à la tombée du jour. C’est donc durant cette session que les équipes ont concentré leurs efforts – hélas, les longs relais ont été perturbés par un drapeau rouge cet après-midi.

En longs relais, les médiums et les tendres ont été surtout aperçus ; les durs ont effectué bien moins de tours dans l’ensemble.

Valtteri Bottas a signé, en EL2, un chrono meilleur d’une seconde par rapport à l’an dernier.

Sans surprise, la dégradation est généralement faible à la tombée de la nuit à Abu Dhabi. Un arrêt se profile ce dimanche.

Pirelli évalue l’écart de performance entre les médiums à environ une seconde ; le même écart séparerait les médiums et les durs.

« Il n’y a pas eu de vraies surprises durant les deux séances d’essais libres de notre point de vue, excepté le fait que les écarts de performance entre les composés sont un peu plus importants qu’attendus » a souligné Mario Isola au terme de ce dernier vendredi de l’année.

« Le drapeau rouge a interrompu les longs relais en EL2, à un moment crucial. Étant donné que les EL3, demain, se disputeront dans des conditions plus chaudes, de jour, analyser les données de ce soir avec attention sera vraiment important, alors que les équipes travailleront leurs stratégies pour les qualifications. Se qualifier en Q3 en médiums pourrait être une tactique valide ; se qualifier en tendres aussi, si les équipes pensent que ces tendres dureront assez longtemps durant le premier relais en course. »

« Les durs pourraient jouer un rôle pivot en course, pour les pilotes partant en tendres – qui ont été essayés par un très grand nombre d’équipes en EL2. »

« En EL2, les meilleurs chronos ont été signés, avec un temps plus rapide d’environ une seconde par rapport à la même session l’an dernier à Abu Dhabi. C’est un signe certain montrant que la F1 évolue, que les voitures deviennent constamment plus rapides. Donc il faut nous assurer que les pneus répondent à ces progrès. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less