Température d’essence : Red Bull a bien failli tout perdre hier à Barcelone

Il s’en est fallu de 8 secondes pour Max Verstappen et Sergio Perez

Recherche

Par Olivier Ferret

23 mai 2022 - 09:04
Température d'essence : Red Bull (...)

Red Bull Racing a bien failli tout perdre hier au Grand Prix d’Espagne, pour avoir commis la même erreur qu’Aston Martin F1 au Grand Prix de Miami : leur essence avait été trop refroidie avant le début de la mise en grille ce qui aurait pu les conduire à partir derniers, de la voie des stands comme Vettel et Stroll il y a 15 jours.

En effet, l’article 6.4.2 du règlement technique de la F1 stipule qu’"aucun carburant destiné à être utilisé immédiatement dans une voiture ne peut être à plus de 10 degrés centigrades en dessous de la température ambiante". Le carburant donne de meilleures performances à des températures plus basses, car il est plus dense et plus explosif lorsqu’il est refroidi.

A Barcelone hier, la FIA avait donc demandé que l’essence soit à 25°C au minimum puisque la température extérieure était de 35°C.

Pour que l’essence soit à bonne température, il s’en est fallu de 8 secondes à peine pour que Max Verstappen et Sergio Perez puissent quitter à temps leur garage pour rejoindre la grille. Le même souci aurait touché la voiture cousine, l’AlphaTauri de Pierre Gasly.

Une discussion animée sur la grille entre l’ingénieur en chef de Red Bull, Paul Monaghan, le délégué technique de la FIA Jo Bauer et le responsable adjoint des questions monoplaces, Tim Goss, a également été observée à ce sujet.

Interrogé à ce sujet, le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto a déclaré qu’il devait faire confiance aux données de la FIA mais il y a un point de divergence sur le moment où l’essence doit être à la bonne température selon lui.

"Je peux imaginer que leur arrivée tardive était due à la température du carburant. Ils doivent être à un maximum de 10°C en dessous de la température ambiante. Pour nous il doit l’être à tout moment pendant l’événement. Ainsi, non seulement lorsque la voiture sort mais lorsque la voiture est dans le garage lui-même."

"Je ne peux faire confiance qu’à la FIA. Il est difficile pour moi de comprendre qu’ils réchauffaient peut-être le carburant parce que, comme je l’ai dit, cela devrait être légal à tout moment. Peut-être que ce n’est pas non plus la bonne explication, vous devriez leur demander."

Il y a des doutes sur la formulation du règlement, qui stipule que l’essence doit être à bonne température "quand la voiture est utilisée". Ferrari estime que ce moment est le démarrage des moteurs, Aston Martin F1 et Red Bull estiment que c’est au moment de la sortie du garage.

Pour l’instant la FIA interprète les règles à la manière d’Aston Martin et de Red Bull, qui s’en est donc sortie avec une frayeur. Mais nul doute que ce point sera précisé dans les jours à venir, peut-être à temps pour Monaco...

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos