Formule 1

Talentueux mais malchanceux : ces bons pilotes de F1 détenteurs de tristes records…

Hülkenberg et Amon en premiers de cordée

Recherche

Par Alexandre C.

7 février 2021 - 17:13
Talentueux mais malchanceux : ces (...)

Plus de 800 pilotes, dans 160 écuries, ont couru dans la longue histoire de la F1. Certains pilotes, bien que talentueux, sont pourtant les détenteurs de records tristes ou malchanceux. Petit passage en revue…

Le cas Nick Heidfeld peut être tout d’abord cité. L’Allemand promettait énormément durant sa carrière junior. Au point que Toto Wolff le prenne sous son aile, au point que Mercedes pense à lui pour remplacer Michael Schumacher (ce sera Lewis Hamilton qui sera choisi). En 12 ans de F1, Heidfeld n’a jamais pu vraiment concrétiser son potentiel.

Pourtant, il a fini 13 fois sur le podium – avec 8 deuxièmes places. Sans jamais gagner : il est ainsi le triste détenteur de plus grand nombre de podiums (13) sans avoir jamais gagné. Notons aussi qu’il aura signé une pole position dans sa carrière.

Mais en tout bien tout honneur, le « roi des malchanceux-talentueux » s’appelle sans doute Sir Stirling Moss, décédé l’an dernier. Moss est le détenteur du plus grand nombre de victoires en F1 sans avoir jamais été titré : 16 succès. C’est pourquoi son surnom devint vite « le champion sans couronne ».

Moss est même encore aujourd’hui le 17e pilote le plus victorieux en F1. De 1955 à 1961, son pire classement en championnat fut une 3e place. Mieux, en 1958, il a préféré ne pas contester la disqualification de Mike Hawthorn (Ferrari), au Grand Prix du Portugal, alors que cela aurait pu lui rapporter le titre mondial. Ce n’était pas ainsi qu’il voulait être titré.

Teo Fabi est lui le recordman du plus grand nombre de poles (3)… sans avoir jamais mené un seul tour ! En 64 départs, il réussit 3 poles, une pour Toleman, et deux pour Benetton, en 1985 et 1986. Et à chaque fois, il rata son départ…

Pire encore : en 1986 en Autriche, il prit le dessus sur son coéquipier Gerhard Berger… il était en tête, mais cela ne dura pas jusqu’à la fin du tour : son moteur BMW explosa trois mètres plus tard. Quant ça veut pas…

Chris Amon a lui mené beaucoup, beaucoup de tours durant sa carrière : 183. Et sans jamais avoir gagné de Grand Prix, ce qui constitue, là encore, un record. Il fut sûrement le plus malchanceux des pilotes : que ce soit une pression d’huile aux États-Unis, un problème de pompe en 1968, un problème de visière en 1971 en Italie, ou une crevaison en France en 1972 (avec Matra), il n’a jamais pu remporter la moindre course. Maudit !

Amon est aussi le recordman du plus grand nombre de poles (5) sans avoir jamais remporté la moindre victoire…

Nico Hülkenberg n’a lui jamais signé de podiums en Grand Prix, et pourtant, il a pris 179 départs en F1… Là encore, c’est un fameux record. L’Allemand est passé tout près à plusieurs reprises. Comme au Brésil en 2010, pour sa première pole avec Williams. Mais il a aussi raté de nombreuses occasions à cause d’erreurs bêtes, comme à Hockenheim en 2019, ou à Bakou en 2018. Il peut aussi s’en prendre à lui-même…

L’équipe Arrows-Footwork détient elle le plus grand nombre de départs (382) sans avoir jamais remporté un Grand Prix. Là encore, le couperet est passé proche à plusieurs reprises. En particulier en Hongrie, en 1997, lorsque Damon Hilll, la nouvelle tête de proue de l’équipe, livra une performance sortie de nulle part. Mais dans les tout derniers tours, un problème hydraulique (une pièce valant 50 centimes était en cause) le priva d’une victoire méritée – il finit 2e.

Enfin Andrea de Cesaris est le détenteur du plus grand nombre de départs sans une victoire : 208. Il détient aussi le plus grand nombre d’abandons en F1, 147, à égalité avec Riccardo Patrese. L’Italien aura même connu deux séries records : 18 courses d’affilée sans voir l’arrivée !

En revanche, ce n’est pas lui qui a abandonné le plus de fois au départ durant sa carrière. Cela lui est tout de même arrivé 13 fois, mais c’est Jarno Trulli (photo) qui détient ce triste record ! Sur les 92 abandons de l’Italien (représentant 36% de ses 252 Grands Prix en carrière), 14 ont eu lieu au premier tour !

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less