Formule 1

Takuma Sato : un seul podium en F1, un triomphe aux 500 Miles !

Le premier Japonais à gagner les 500 Miles d’Indianapolis

Recherche

Par A. Combralier

29 mai 2017 - 15:16
Takuma Sato : un seul podium en F1, (...)

Takuma Sato a remporté hier pour la première fois de sa carrière les 500 Miles d’Indianapolis. C’est également la première fois qu’un pilote du Soleil Levant a l’honneur de boire une rasade de lait à l’arrivée de cette course mythique.

Le pilote Andretti a réussi, dans le sprint final, à l’emporter sur Helio Castroneves (Penske). C’est une victoire méritée pour Sato, qui était parti de la 4e place et avait toujours été dans le groupe des leaders.

« Ce fut bien sûr une course très difficile mais Helio a vraiment conduit très proprement. Je peux lui faire confiance quand j’arrive pour le dépasser à l’extérieur » se réjouissait le pilote Andretti-Honda après l’arrivée.

« Ce fut une course fantastique. A trois tours de l’arrivée, je ne savais pas ce qui allait se passer. Quand Helio est arrivé tout près de moi, ce fut le moment pour y aller. Et nous l’avons fait, nous avons tout donné, et ce fut fantastique. C’est incroyable. »

« Je veux remercier Andretti pour cette opportunité incroyable et mes 26 ingénieurs, Honda, tout le monde. C’est vraiment incroyable. Je suis si fier de toute l’équipe, c’est simplement une victoire formidable. »

« Je rêvais de quelque chose comme ça depuis mes 12 ans. Vous ne rêvez pas simplement, bien sûr, vous vous préparez pour la course, vous voulez la gagner. J’avais une ambition énorme, et je devais tenter ma chance. ».

Takuma Sato est rentré dans l’histoire des 500 Miles d’Indianapolis par la grande porte. En F1, son parcours fut plus contrasté. Très populaire au Japon, sa carrière fut portée par Honda. En 2002, c’est grâce au motoriste japonais qu’il fait ses débuts chez Jordan-Honda (une saison conclue à la 15e place avec seulement 2 points marqués).

Il poursuit sa carrière, logiquement, dans l’écurie d’usine BAR-Honda, après en avoir été le pilote essayeur en 2003. Il signera son seul podium en 2004, sa meilleure saison en F1 (34 points marqués et une 8e place au général). Les performances de BAR-Honda déclinent cependant rapidement. En 2005, Takuma Sato, qui souffrait de la comparaison avec son coéquipier Jenson Button, est écarté par Honda.

Or, son éviction crée de sérieux troubles au Japon pour Honda. Les Japonais décident alors de monter une écurie de toutes pièces – Super Aguri – pour offrir un volant en F1 à Sato. La saison 2006 commence pour Super Aguri avec un vieux châssis Arrows datant de 2002 et à peine mis à jour… Faute de moyens financiers, Super Aguri n’a jamais décollé en F1, même si la saison 2007 fut la plus réussie (Sato réussit à marquer 4 points et à tenir la comparaison avec l’écurie Honda officielle).

Cependant, en 2008, la liquidation judiciaire de Super Aguri après le Grand Prix de Barcelone marque aussi la fin de la carrière de Takuma Sato en F1. Le Japonais rebondira en Indycar, toujours motorisé par Honda – il n’avait jamais fait mieux que la 13e place aux 500 Miles d’Indianapolis avant 2017.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less