Szafnauer note les bénéfices de ’jouer le jeu d’équipe’

Alpine F1 a été bien plus en forme dimanche au Brésil

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 novembre 2022 - 09:37
Szafnauer note les bénéfices de (...)

Le directeur d’Alpine F1, Otmar Szafnauer, note que le résultat de son équipe dimanche à Interlagos montre l’avantage de jouer le jeu de l’équipe pour les pilotes. Le patron dédouane Esteban Ocon pour son agacement à la radio quand son ingénieur lui a demandé de laisser passer Fernando Alonso à la dernière relance.

"Le ’let them race’ était de me laisser dépasser Sebastian au départ. Et Sebastian, si je me souviens bien, était en pneus mediums usés à ce moment-là, nous étions en pneus softs" note Szafnauer.

"Esteban a eu raison de demander de le laisser faire la course avant de laisser Fernando passer comme nous l’avions demandé. Mais il avait absolument raison de le faire et de finir à une meilleure place grâce à ça."

Par rapport à la veille, où les pilotes s’étaient accrochés, Szafnauer insiste sur le fait que se respecter mutuellement aide le résultat de l’équipe : "Cela montre bien que si vous jouez le jeu de l’équipe, tout le monde s’en porte mieux. Ils ont fait ce que l’on attend d’un pilote de course professionnel."

"Ils avaient des stratégies différentes, ils l’ont compris car nous en avons discuté avant. Fernando a fait trois arrêts pour avoir des pneus plus frais à la fin et Esteban l’a laissé passer après avoir voulu attaquer Sebastian, et ça a très bien fonctionné. Si vous vous percutez l’un et l’autre, personne ne marque de points."

"Il est inacceptable de se percuter"

Et de révéler qu’une mise au point a eu lieu avec Ocon et Alonso, bien que la responsabilité de l’Espagnol était engagée. Le directeur a rappelé les règles internes à l’équipe : "Nous avons dû leur faire remarquer qu’il est inacceptable de se percuter."

"Il y a plus de mille personnes entre Enstone et Viry qui travaillent sans relâche pour s’assurer que nous finissions quatrième du championnat, en apportant des améliorations, en travaillant les samedis, les dimanches, en s’assurant que la voiture est aussi compétitive qu’elle peut l’être, et les mécaniciens ici aussi."

"Et d’avoir cette bêtise sur la piste où l’on se percute et où l’on pousse son coéquipier, où l’on ne le laisse pas passer, surtout quand le championnat est si serré. Je pense que le message est passé."

Szafnauer se félicite que le bien meilleur résultat de dimanche ait été une preuve de ce que produit un travail d’équipe : "Des personnes raisonnables disposant des mêmes informations arriveront à la même conclusion."

"Si tout le monde croit à l’avance que c’est un jeu d’équipe et qu’il faut maximiser les points de l’équipe pour que nous puissions finir quatrième du championnat, alors ce n’est pas si difficile. Mais il faut avoir la discipline et la compréhension nécessaires au préalable."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos