Formule 1

Szafnauer n’a toujours pas digéré les changements ‘unilatéraux’ du règlement pour 2021

Ce qui a compromis la saison d’Aston Martin F1

Recherche

Par Alexandre C.

4 décembre 2021 - 14:03
Szafnauer n’a toujours pas digéré (...)

La saison 2021 devait être celle où Aston Martin F1 confirmerait les progrès de Racing Point ; seulement, le règlement aérodynamique, avec les changements au niveau du fond plat, ont fait reculer l’équipe de Silverstone dans la hiérarchie, comme sa « grande sœur » Mercedes F1.

Otmar Szafnauer, le directeur d’écurie, reconnaît une vive déception en cette fin d’année, alors qu’Aston Martin F1 est dans un no man’s land pour la 7e place au classement des constructeurs. Au moins, ce raté de 2021 a une vertu : l’équipe pourra se concentrer à fond sur le règlement de l’an prochain.

C’est d’ailleurs l’occasion pour Otmar Szafnauer de tacler encore une fois le changement de 2021…

« Eh bien, il était un peu décevant de commencer la saison en étant moins compétitif que nous l’avions espéré, en raison des changements aérodynamiques tardifs et unilatéraux qui ont été faits ; et ensuite nous avons fait de notre mieux pour nous sortir de ce trou, mais comme tout le monde dans le milieu de la grille, nous avons dû arrêter de développer la voiture de cette année en raison du fait que les règlements de 2022 sont complètement différents. Et une fois que nous avons arrêté, tout ce que nous pouvions faire était de tirer le maximum du package que nous avions et c’est exactement ce que nous allons faire dans les dernières courses. »

Alpine aussi avait une voiture en délicatesse sur le plan de la performance, et pourtant l’équipe pointe à la 5e place au classement des constructeurs. Aston Martin F1 a-t-elle tout bien fait pour maîtriser l’opérationnel en Grands Prix par conséquent ? Ou au niveau des réglages ?

« Dans l’ensemble, je pense que oui. Nous faisons beaucoup de travail avant d’arriver à un Grand Prix dans le simulateur. Mais il y a des circonstances qui sont complètement hors de notre contrôle comme je l’ai dit. Dans la dernière course, Seb a dû sortir de la piste pour éviter d’être touché et il y a eu quelques accidents et des choses où nous n’avons pas optimisé, mais ces choses sont hors de notre contrôle. »

Pendant ce temps, c’est donc vers 2022 qu’Aston Martin F1 se concentre : Dan Fallows, Eric Blandin, Martin Whitmarsh... les recrutements se poursuivent au sommet de l’équipe.

Prenons le cas Blandin : il était l’aérodynamicien en chef de Mercedes, et il vient d’être recruté par Aston Martin F1 pour débuter après une période de préavis d’un an, seulement. Ce transfert s’est-il mieux passé que celui de Fallows, que Red Bull veut bloquer jusqu’en 2023 ?

« Eh bien, c’était génial de pouvoir annoncer Eric et c’est un aérodynamicien en qui on peut avoir confiance, et nous sommes impatients de l’avoir dans notre équipe, mais nous devons respecter le fait que, bien que nous achetions nos groupes motopropulseurs et notre boîte de vitesses à Mercedes, nous sommes également en compétition avec eux,. Donc Eric doit observer une période de préavis et c’est tout à fait normal. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less