Formule 1

Szafnauer : La RP20 a été jugée légale, l’appel n’est pas certain

Voilà ce que retient le patron de Racing Point

Recherche

Par Olivier Ferret

7 août 2020 - 12:52
Szafnauer : La RP20 a été jugée (...)

Otmar Szafnauer, le directeur de Racing Point, a réagi au jugement des commissaires de la FIA. Il le trouve déconcertant concernant les écopes de freins mais se réjouit de voir que la FIA considère la RP20 légale dans son ensemble.

Racing Point pourra continuer à utiliser ces écopes mais cela lui aura coûté 15 points et 400.000 euros d’amende. A l’entendre, l’équipe ne devrait pas faire appel mais Renault F1 pourrait le faire si l’équipe française trouve le jugement trop peu sévère.

"La bonne nouvelle de ce jugement est que la voiture est totalement légale d’un point de vue technique, nous pouvons donc continuer à faire fonctionner les conduits de frein," explique-t-il.

"C’est juste une question de processus qui est dans les règlements sportifs. Nous lisons les règlements sportifs, il n’y a rien de spécifique là-dedans qui dit que nous ne pouvons pas faire ce que nous avons fait."

"D’autres équipes ont fait exactement la même chose, probablement même plus que ce que nous avons fait d’une certaine manière. C’est un peu déconcertant. Cependant, nous devons maintenant décider si notre punition mérite ou non de faire appel."

"Mais comme je l’ai dit, la bonne nouvelle est que nous pouvons continuer à conduire cette voiture telle qu’elle est ici, et par la suite, et qu’elle est légale."

Racing Point ne devrait plus avoir de souci selon Szafnauer puisque seules les écopes de freins ont changé de statut entre 2019 et 2020.

"Oui c’est la seule pièce qui est passée de non listée à listée par la FIA, c’est-à-dire que les écopes de freins doivent être conçus par une équipe et ne plus être achetés. Et j’étais au courant puisque j’ai voté pour ça lors de la réunion en question du Groupe Stratégie. Certaines équipes ne le voulaient pas d’ailleurs. J’ai soutenu la position de Cyril Abiteboul (Renault F1) d’ailleurs."

"Mais nous avons démarré notre processus pour la RP20 avant tout ça donc cela me fait souffrir et me surprend de voir que ce n’était pas clair."

Y aura-t-il appel ou non ? Renault F1 et McLaren ne veulent pas de F1 "copiées" dans le futur. Szafnauer affirme que ça n’arrivera pas.

"Cette question sera tranchée avec les règles 2022, il y a d’autres catégories de pièces qui ont été définies et cela devrait régler le souci. Ce genre de problème va disparaitre."

Szafnauer veut-il faire appel finalement ?

"Nous essayons toujours de digérer la décision d’abord car 15 points et 400.000 euros c’est assez fort pour une équipe comme la nôtre. Nous devons poser quelques questions et obtenir des éclaircissements supplémentaires. C’est un peu décevant, nous pensions que nous étions bien dans les règles et n’avons absolument rien fait de mal."

"Nous avons invité la FIA en mars à venir voir tout ce que nous avons fait. Nous avons procédé à une divulgation complète. Par la suite, ils nous ont écrit et nous ont dit que nous étions complètement conformes. C’est donc un peu décevant. Cependant, nous devons maintenant évaluer la sanction qui a été donnée. La FIA a reconnu que les règles relatives aux pièces non listées vers des pièces listées étaient loin d’être claires et ambiguës et qu’elles pouvaient être vues de deux côtés différents. Nous devons simplement regarder cela maintenant et décider s’il faut faire appel ou simplement passer à autre chose."

"La pensée initiale est que de notre point de vue, nous n’avons rien fait de mal, c’est donc injuste. Il y a toujours deux perspectives, je suppose. La FIA est l’arbitre à ce sujet."

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less