Szafnauer évoque la blague sur Charlie Whiting qui s’est avérée vraie

"C’est tellement malheureux que Charlie soit mort"

Recherche

Par Franck Drui

14 janvier 2023 - 13:41
Szafnauer évoque la blague sur (...)

Otmar Szafnauer rappelle que le paddock de F1 avait l’habitude de plaisanter en disant que si Charles Whiting quittait son poste de directeur de course, le sport aurait besoin "d’au moins trois personnes" pour le remplacer.

Whiting (en photo ci-dessus) était le directeur de course de longue date de la Formule 1, un homme respecté par tout le monde dans le paddock et qui connaissait son travail de fond en comble.

Il a joué un rôle majeur en contribuant à l’amélioration des normes de sécurité, telles que l’introduction du Halo, ainsi que l’inclusion du dispositif HANS et des structures d’impact avant et latérales. Il est malheureusement décédé à la veille de la saison 2019. Et ce n’est qu’au cours des années qui ont suivi qu’on a pu mesurer à quel point il a manqué à la F1...

Le rôle du Britannique est allé à Michael Masi, un mandat qui a été gâché par d’étranges décisions, des marchandages, mais rien de plus stupéfiant que sa gestion d’Abu Dhabi en 2021.

La FIA a décidé de le remplacer par deux personnes pour 2022, Eduardo Freitas et Niels Wittich, mais même cela n’a pas fonctionné comme en a convenu Mohammed Ben Sulayem.

"C’est tellement malheureux que Charlie soit mort," confie le directeur de l’équipe Alpine F1.

"Et je veux dire que j’ai réalisé – et je suis sûr que d’autres l’ont fait aussi, pas seulement moi – à quel point Charlie était bon. Il était très expérimenté et a fait un travail fabuleux."

"Beaucoup de gens dans le sport disaient : ’Une fois que Charlie partira, nous devrons le remplacer par au moins trois personnes’. Et nous disions cela pour plaisanter. Et il s’avère que ces blagues étaient vraies."

Szafnauer reconnaît que la FIA a appris de dures leçons au cours des deux dernières années.

"Avec le temps et l’expérience, le directeur de course sera meilleur. Je pense que la FIA apprend. Nous avons eu beaucoup de changements, puis après la course à Abu Dhabi l’année dernière, il y a eu à nouveau un changement."

"Avec de nouvelles personnes… Ce n’est pas de leur faute, mais il faut faire l’expérience du poste pour acquérir de l’expérience. Et je pense que plus nous aurons d’expérience avec eux, mieux nous serons dans ce domaine."

"Je ne sais pas ce que la FIA compte faire pendant l’hiver avec ce rôle, si seul l’un des deux sera conservé ou si cela changera encore."

La FIA a depuis éclairci les propos de Ben Sulayem tenus il y a quelques jours : Niels Wittich ne sera pas forcément écarté du rôle de directeur de course. Il sera par contre en charge de la formation de nouveaux directeurs et il pourrait donc bien commencer la saison 2023 en attendant que des remplaçants soient prêts.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos