Szafnauer commence à introduire des changements chez Alpine F1

Le nouveau directeur veut impulser sa méthode à Enstone

Recherche

Par Olivier Ferret

16 mai 2022 - 14:02
Szafnauer commence à introduire des (...)

Otmar Szafnauer en est encore aux premiers mois de son rôle de directeur d’équipe chez Alpine F1, ayant rejoint l’équipe en début de saison.

Cependant, l’ancien patron d’Aston Martin F1 prend ses marques peu à peu et commence à imprimer sa patte de très bon gestionnaire, reconnu comme tel dans son ancienne équipe à Silverstone.

Lorsqu’on lui a demandé ce dont il se sentait capable de s’attribuer le mérite depuis son arrivée chez Alpine, Szafnauer a déclaré : "Les gens me félicitaient aujourd’hui et j’ai dit : ’Écoutez, je n’étais pas là pour le développement, ne me donnez aucun crédit’. Et ils ont dit : ’Non, non, prends le mérite, car si ça ne se passe pas si bien, tu prendras les blâmes !’ C’est comme ça en F1."

Szafnauer admet que, bien qu’il n’en soit qu’à ses débuts dans l’équipe, il est heureux d’avoir pu utiliser son expérience pour déjà appliquer quelques suggestions et changements qui pouvaient être apportés rapidement.

"De quoi puis-je m’attribuer le mérite ? J’apprends toujours, je suis toujours dans un processus d’apprentissage. Il y a certaines choses que j’ai initiées que nous devrons examiner et en parallèle nous devons améliorer la voiture au fur et à mesure que nous la développons. Il y a certaines choses que j’ai souhaitées et cela se produit maintenant. Nous faisons des expériences et je suis heureux de pouvoir apporter une partie de cette expérience avec moi."

Après plusieurs années avec l’équipe Force India / Racing Point / Aston Martin F1, Szafnauer a appris comment favoriser une bonne dynamique d’équipe, et c’est un autre aspect de son expérience qu’il déploie chez Alpine.

"La stabilité est la clé. Il est essentiel de recruter les bonnes personnes et de les y maintenir. La façon dont vous les traitez est également essentielle, afin qu’elles aient la liberté de prendre des risques, et si les risques qu’elles prennent ne fonctionnent pas, il y a pas de conséquences néfastes pour elles, car s’il y en a, vous avez tendance à ne plus prendre de risques."

"Et si vous ne prenez pas de risques, votre apprentissage n’est pas accéléré. C’est donc cette atmosphère que je veux : ’Allez-y, prenez des risques. Si vous échouez, ce n’est pas grave. Nous apprenons des échecs’. Vous apprenez souvent plus des échecs que des succès. Mais il ne faut pas répéter les mêmes échecs."

"C’est l’atmosphère que j’aime favoriser, et la façon dont vous le faites est de vous assurer que ceux qui dirigent tous les groupes techniques ont aussi cette mentalité, et eux aussi instituent cela dans toute l’organisation. Malheureusement, cela prend du temps. Cela ne se fait pas du jour au lendemain."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos