Szafnauer : Alpine F1 tire un bilan positif avant la Hongrie et l’été

La 4e voiture la plus rapide, de bons développements,...

Recherche

Par Olivier Ferret

27 juillet 2022 - 17:50
Szafnauer : Alpine F1 tire un bilan (...)

Il y a un an, Alpine F1 et Esteban Ocon remportaient une première victoire historique en Formule 1 au Grand Prix de Hongrie, à l’issue d’une course palpitante et riche en incidents sur le Hungaroring.

Après avoir hissé ses deux voitures dans les points à domicile, en France, l’équipe aborde le Grand Prix de Hongrie, ce week-end, avec pour but de poursuivre sur sa lancée, comme l’explique le Team Principal Otmar Szafnauer.

L’équipe se satisfait-elle d’avoir marqué des points avec ses deux voitures lors de son Grand Prix à domicile ?

« Ce ne fut pas un week-end facile, tout le monde ayant dû composer avec des températures élevées. Après un vendredi difficile, durant lequel nous n’étions pas particulièrement compétitifs, nous avons bien travaillé en équipe, dans une direction précise, et avons trouvé de bonnes voies d’amélioration pour samedi. À la fin des qualifications, nous nous estimions bien préparés pour la course, en mesure de réaliser un bon résultat avec nos deux voitures et, surtout, de battre McLaren, notre rival direct, qui avait apporté quelques évolutions intéressantes lui ayant permis de gagner en compétitivité. Notre rythme de course était encore une fois bon, et nous savons que c’est là que les points sont décernés. Fernando a fait une course sans faute. Un bon départ pour passer Lando [Norris] était notre plan de marche. Puis, à partir de là, il a tout géré à la perfection, comme toujours. Esteban a fait un bon travail pour oublier un vendredi complexe. Il a fait un bon pas en avant sur le plan de la performance, ce qui lui a permis de revenir avec quatre points mérités grâce notamment à deux beaux dépassements sur Daniel [Ricciardo] dans l’autre McLaren. Une course à domicile, deux voitures dans les points et la quatrième place du championnat, on peut parler de travail bien fait ! ».

L’année dernière, l’équipe a remporté en Hongrie son premier Grand Prix sous le nom Alpine. Qu’est-il raisonnable de viser cette année ?

« C’est très enthousiasmant de retourner à Budapest, théâtre de la première victoire de l’équipe sous le nom Alpine. À l’époque, j’étais chez la concurrence, et je me souviens d’une course fascinante. J’étais extrêmement heureux qu’Esteban l’emporte, preuve qu’on ne peut jamais dire jamais en Formule 1. C’est ce qui rend ce sport si fantastique. Tout peut arriver et, pour réussir, vous devez toujours être dans l’optique de ‘’ne jamais abandonner’’. Qui sait, cela pourrait se reproduire… Nous nous efforcerons d’être en mesure de saisir toute opportunité potentielle qui pourrait se présenter à nous ce week-end. L’équipe va apprécier son retour en Hongrie, qui va raviver de bons souvenirs. »

Quel bilan tirez-vous de la première partie de la saison avant la pause estivale ?

« Nous sommes raisonnablement satisfaits de la première moitié de la saison 2022. Au début de l’année, avec le changement de règlement, des voitures différentes et le souhait de proposer des courses plus viriles et serrées en piste, c’était un peu comme un saut dans l’inconnu. Je pense qu’il y a encore beaucoup à faire pour atteindre l’objectif ultime qui est d’assister à des duels roue contre roue, virage après virage, mais nous avons assisté à d’excellentes courses durant la majorité des Grands Prix. En ce qui concerne nos performances, nous sommes bien placés pour atteindre notre objectif de la saison, à savoir la quatrième place au championnat Constructeurs. Régulièrement, nous avons la quatrième voiture la plus rapide, même si nous n’avons pas exploité et montré ce potentiel autant que nous l’aurions souhaité. »

« Cela dit, nous apprenons et développons la voiture à un rythme élevé, grâce au travail acharné abattu par tous les membres de l’équipe, à Enstone comme à Viry, qui s’assurent que nous allons vers l’avant. Je crois fermement en notre capacité à atteindre nos objectifs d’ici la fin de la saison. Pour l’instant, nous nous concentrons sur le Grand Prix de Hongrie, où nous voulons confirmer notre bon résultat du week-end dernier en France. Nous voulons passer la pause estivale nanti du sentiment du devoir accompli, mais aussi avec l’envie d’enfoncer le clou au championnat en Belgique et par la suite. »

Où l’équipe peut-elle encore progresser en vue d’atteindre son objectif de la saison ?

« Tout d’abord, nous devons conserver notre rythme élevé de développement et apporter des évolutions de manière régulière à la voiture. Nous avons mis en place un calendrier de développement et nous faisons jusque-là un excellent travail en respectant les délais, avec quelques nouveaux éléments encore à venir sur la A522. Nous n’avons pas tendance à nous attarder sur les "si", les "mais" et les "peut-être", car seuls comptent les résultats sur la piste. Nous n’avons pas réalisé beaucoup de week-ends sans faute pour diverses raisons, ce qui nous a coûté des points précieux à certains moments. Nous devons maximiser notre potentiel à chaque Grand Prix et c’est à nous, à chaque personne constituant cette équipe, de contribuer à cet effort. Nous faisons du bon travail et nous devons continuer à travailler à ce niveau. »

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos