Formule 1

Symonds veut éviter de répéter les erreurs du passé pour le nouveau moteur de la F1

Manque de dialogue et de pertinence, il tacle la gestion précédente…

Recherche

Par Alexandre C.

7 avril 2021 - 09:32
Symonds veut éviter de répéter les (...)

Directeur technique de la F1, Pat Symonds est notamment chargé, avec Ross Brawn (à la FOM), de définir le cadre réglementaire de la prochaine unité de puissance, qui devrait arriver en 2025 en F1.

Ancien de Benetton et Williams, Symonds est un spécialiste des châssis mais son expertise et sa vision restent très appréciées dans les paddocks.

Aussi, sur cette prochaine génération d’unité de puissance, quels seraient les buts que se fixerait l’ingénieur ? Le spectacle doit-il primer sur la pertinence technologique ? La F1 doit-elle aller vers plus d’électrique ?

« Notre pertinence pour l’industrie automobile n’a pas, par le passé, probablement été très solide et étroite. En F1, nous avons toujours couru après l’efficacité. Notre moteur actuel est absolument incroyable, mais dans 20-30 ans, s’il y a encore une place dans le monde pour un moteur à combustion interne - et je crois que dans certains domaines de la mobilité, il y en aura très probablement une - c’est probablement le type de moteur qu’il y aura. »

La F1 compte construire le prochain règlement en lien étroit avec les motoristes, confirme Symonds... Ce qui n’était pas forcément le cas sous l’ère Bernie Ecclestone, comme il le sous-entend…

« Nous travaillons sur ce sujet depuis un certain temps maintenant, et nous avons essayé de nous engager au niveau technique avec les constructeurs autant que nous le pouvons. Nous sommes sur le point de lancer un engagement beaucoup plus étroit avec eux dans les semaines à venir, et c’est vraiment important. Avec le moteur actuel, nous ne nous sommes peut-être pas assez impliqués avec eux pour savoir où ils en étaient et où ils allaient. »

« L’industrie automobile est en plein bouleversement en ce moment. Il y a eu cette grande poussée vers l’électrification, mais ils savent tous qu’il y a d’autres choses à faire. Nous devons comprendre quelles sont ces choses et comment nous engager avec elles. Si ce processus s’est déroulé à un niveau technique, il va faire l’objet de discussions plus approfondies au niveau de la F1 au cours des prochaines semaines. »

Et les objectifs sont enfin ambitieux pour Symonds, qui s’exprimera cependant plus sur la méthode que sur les détails…

« Nous avons besoin de game-changers en matière de technologies pour voir laquelle l’emportera au final. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less