Formule 1

Symonds : Le ’rusé’ Alonso pourrait aider Renault avec les F1 de 2022

L’expérience de l’Espagnol facilitera son adaptation

Recherche

Par Olivier Ferret

15 juillet 2020 - 16:10
Symonds : Le ’rusé’ Alonso pourrait (...)

Pat Symonds était le directeur technique de Renault lorsque Fernando Alonso a obtenu ses deux titres de champion du monde, et il connait ainsi bien les capacités de celui qui reviendra courir sous les couleurs du Losange l’an prochain.

D’après le Britannique, la capacité d’adaptation d’Alonso pourrait jouer un grand rôle auprès de Renault lorsqu’il s’agira d’exploiter les F1 répondant au nouveau règlement technique, désormais prévu pour 2022, et dont Alonso assistera le développement l’an prochain en parallèle de sa première saison de retour chez Renault.

"L’une des grandes choses à savoir à propos de Fernando est qu’il a été très rapide et très capable de s’adapter à la situation," explique Symonds au site officiel de la F1.

"Le vieux et rusé Fernando sera-t-il le premier à trouver la meilleure façon d’obtenir les performances de cette F1 de 2022 ? Je pense que la réponse sera oui. Je pense qu’il sera très rapide pour comprendre ce qui compte et ce qui ne compte pas. Comment travailler avec les ingénieurs pour obtenir la meilleure configuration de la voiture, à quel point les pneus de 18 pouces se comportent différemment des 13 pouces... tout ce genre de choses.

"J’ai été amusé de lire qu’il commençait déjà à s’adresser à l’équipe pour leur dire d’oublier 2021 et de se concentrer sur 2022. Fernando est assez adaptable et il tirera le meilleur parti des nouvelles Formule 1."

Toujours en contact avec Alonso, Symonds est toujours aussi impressionné par les capacités techniques de l’Espagnol, comme il a pu le constater en discutant avec lui après son expérience en WEC avec le prototype Toyota hybride : "Je lui ai beaucoup parlé du pilotage des protos du Mans, car comme vous le savez, je travaille sur la voiture 2022 et sur les capacités de dépassement."

"C’était fascinant de découvrir comment il avait appris à piloter une LMP1, et… en particulier avec la récupération d’énergie sur cette voiture, comment il avait découvert des choses que les autres pilotes n’avaient pas découvertes. Ils les conduisaient depuis un moment, il est venu et a dit : ’Si je fais ceci, si je fais ça, si je soulage ici et freine ici, j’ai en fait plus d’énergie à ma disposition’. Il est très, très bon sur des sujets tels que ceux-là."

"Alors, je crois que la F1 de 2022 sera bonne pour lui car ce sera une sorte de ’reset’ pour tout le monde. Et cela aidera beaucoup Fernando pour son retour."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less