Formule 1

Symonds et la FIA déclarent ouverte la chasse aux failles du règlement 2021

Un travail créatif qui satisfait l’ancien directeur technique

Recherche

Par A. Combralier

11 janvier 2020 - 09:34
Symonds et la FIA déclarent ouverte (...)

Maintenant que le règlement technique pour 2021 a été dévoilé, les ingénieurs de chaque écurie le scrutent pour en examiner les éventuelles failles. C’est ainsi, par exemple, que Brawn GP avait pu trouver l’astuce du double diffuseur en 2009.

Mais le gendarme du sport ne reste pas non plus inactif. Pat Symonds est chargé par la FIA, en ce moment, d’examiner les failles de ce nouveau règlement, pour l’adapter si nécessaire. Lui comme Ross Brawn peuvent d’ailleurs s’appuyer sur leur ancien poste de directeur technique dans cette mission… qui semble cependant bien difficile.

« C’est une mission quasi impossible en fait, c’est vraiment difficile » a ainsi déclaré l’ancien de Williams.

« Pour moi c’est fascinant, parce que c’est une démarche incroyablement créative, et cela fait un petit moment que je suis dans ce domaine. Quand vous êtes le directeur technique d’une équipe de F1, vous avez beaucoup de management à faire, et ce n’est que le soir que vous vous occupez d’ingénierie. »

« Pour 2009, c’était vraiment intéressant, parce que j’avais fait partie, avec Rory Burn et feu Charlie Whiting, du groupe chargé des dépassements, et nous avions étudié les résultats du règlement 2009. Les efforts que nous avions mis alors dans ce groupe, représentent un centième de ce que nous avons fait pour 2021. »

« Dans le même temps, j’essayais de gagner des courses et des championnats en tant que responsable technique [chez Renault]. C’était intéressant, et je pense que nous avions laissé passer des failles. La plus évidente, celle que tout le monde connaît, c’est celle des doubles diffuseurs. »

« Ce qui est formidable, c’est que j’ai énormément appris de cette époque. Donc nous avons publié le règlement le 31 octobre dernier, et maintenant avec mon groupe, même si nous travaillons toujours sur le design des pièces qui seront standardisées, et que nous finalisons la conception des pièces dont le design doit être dévoilé d’ici le 31 janvier, le reste du temps, nous pouvons, avec tout le groupe aérodynamique, nous pencher sur ces failles. »

Pat Symonds est fier de ce règlement 2021, qui constitue l’aboutissement d’un processus qu’il a raconté plus en détail…

« Nous sommes juste au début du processus. Ross Brawn et moi, nous avons discuté, début 2017, et vraiment regardé tout en profondeur. Et nous nous sommes dit : ‘que voulons-nous faire ?’. Nous voulions vraiment étudier ce qui n’allait pas en F1. La réponse était : pas grand-chose… Mais comment l’améliorer tout de même ? »

« La première chose que j’ai faite a été d’installer un groupe aérodynamique, pour enquêter sur ce problème. Et nous sommes arrivés avec des choses vraiment intéressantes. J’ai vraiment eu de la chance. J’ai pris avec moi des gars vraiment bons, et le résultat fut ce qui est devenu l’article 3 du règlement 2021 – le règlement aérodynamique. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less