Formule 1

Suzuka 2000, le Grand Prix préféré de Jean Todt

Il s’exprime également sur l’avenir de la F1

Recherche

Par Valentin Vilnius

6 avril 2019 - 09:06
Suzuka 2000, le Grand Prix préféré (...)

Pour le 1000e Grand Prix de Formule 1 de l’histoire, qui se tiendra en Chine, certains acteurs de la discipline sont revenus sur leur meilleur souvenir la concernant. Anecdotes, journées marquantes, tous ont été plus marqués par une journée spécifique ou une course particulière, et reviennent dessus à cette occasion.

Jean Todt, le président de la FIA, ne semble pas hésiter le moins du monde quand il lui est demandé de citer son GP le plus marquant : pour lui, le meilleur souvenir remonte au premier titre de Michael Schumacher avec Ferrari, et le premier (pilotes) pour Ferrari depuis 1979.

« On me demande souvent mon Grand Prix favori, et ma réponse est toujours la même : Japon, 2000. En ce jour, le 8 octobre, à Suzuka, Michael Schumacher avait obtenu son troisième titre mondial, son premier avec Ferrari, l’équipe que je dirigeais depuis sept ans. »

« Quand Michael et moi avons grimpé les marches menant au podium, je lui ai dit qu’à partir de ce moment, nos vies, dans le sport auto, ne seraient plus jamais les mêmes. Et ce fut en effet le cas, car il y a eu, ensuite, de nombreuses autres courses formidables qui mériteraient de rester dans nos souvenirs. Mais Suzuka 2000 est toujours mon premier choix. »

Avant le 1000e Grand Prix, Jean Todt, retrouvant son costume du président de la FIA, a tenu à remercier tous les acteurs du monde de la F1, petits ou grands.

« Pour arriver à ce nombre, il a fallu mobiliser des centaines de pilotes, des milliers de femmes et d’hommes travaillant dans les équipes, tous les commissaires et les officiels qui donnent librement de leur temps, aussi bien que de gros noms de l’industrie automobile, parce que ce sport a toujours été et continuera à être le pinacle du sport auto. »

La F1 verra-t-elle son 2000e Grand Prix ? Alors que la motorisation électrique pointe le bout de son nez, Jean Todt a confiance dans la pérennité de la F1.

« Au sujet du futur, je crois que la F1 continuera à être l’un des meilleurs et plus spectaculaires sports au monde. L’amour de la vitesse et le désir de repousser les limites en toute chose, sur le plan humain ou technologique, fontt partie de notre ADN, qui s’est toujours exprimé dans l’esprit de la compétition. »

« Cette compétition a été d’une grande aide pour contribuer à trouver des innovations techniques pour les voitures de série, à travers un transfert continuel d’idées et de solutions techniques, de la piste vers les voitures que nous utilisons tous les jours. »

« Les gens qui regarderont le 2000e Grand Prix regarderont cette histoire avec le même sentiment de fierté, et les mêmes espoirs pour le futur de ce sport que nous aujourd’hui. »

Ferrari

expand_less