Formule 1

Sur un tracé technique, Pirelli sera moins conservateur à Imola qu’à Portimao

En raison de l’asphalte plus lisse

Recherche

Par Alexandre C.

27 octobre 2020 - 11:20
Sur un tracé technique, Pirelli sera (...)

Pour la première fois depuis 2006, la F1 retourne à Imola ce week-end. Et contrairement à ce qui s’est passé à Portimao, Pirelli a cette fois-ci décidé d’amener une sélection intermédiaire en Émilie-Romagne : C2, C3 et C4.

Puisque le week-end sera sur deux jours et non sur trois, la sélection a été ajustée : les équipes auront le droit à 10 trains de pneus au lieu de 13 (deux durs, deux médiums, six tendres). Les pilotes devront rendre trois trains de pneus après la session, afin d’avoir le même nombre de jeux pour les qualifications et la course.

Si Pirelli a choisi la sélection intermédiaire, c’est parce qu’Imola est un tracé « technique » avec une belle variété de virages… aux côtés desquels ont été ajoutées de grandes zones de dégagement.

Imola est aussi un circuit tournant dans le sens contraire d’une aiguille d’une montre (ce qui est peu courant). Contrairement à Portimao, la piste est assez étroite par endroits. Le dépassement sera donc malaisé ici, et la stratégie primordiale.

A noter que le tarmac a été refait depuis 2006, avec donc une piste assez lisse et plus douce avec les pneus. C’est ainsi que Pirelli a pu s’éloigner de la sélection la plus conservatrice. Il n’en demeure pas moins que la piste sera bosselée, avec de gros vibreurs : il faudra donc travailler sur des réglages résistants.

Mario Isola est revenu sur les défis de cet autre « nouveau » circuit au calendrier F1…

« Ce week-end à Imola, il va falloir s’habituer à beaucoup de choses en peu de temps. Après leur retour du Portugal, les équipes doivent faire face à un nouveau format de week-end de course et à un temps d’essais libres réduit sur ce qui sera un tout nouveau circuit pour la plupart des pilotes - bien qu’ils aient, par inadvertance, pratiqué ce scénario exact au Nurburgring récemment. Comme on peut s’y attendre sur un circuit qui a tant d’histoire, Imola a un air de circuit old-school comme le Mugello, et nous pensons que les pilotes vont adorer y courir. Trouver les bons réglages le plus rapidement possible va être la clé du succès, car la nature technique de la piste implique un certain nombre de compromis importants, et il est donc toujours délicat de trouver le bon équilibre. Les dépassements peuvent être assez délicats et le temps est imprévisible à cette époque de l’année, la stratégie est donc appelée à jouer un rôle important - mais cette stratégie doit être suffisamment souple pour s’adapter à l’évolution des circonstances. »

Isola est aussi revenu sur les tests décisifs des prototypes 2021, effectués pendant la première demi-heure des EL2 à Portimao. Peu de conclusions sont encore tirées par Pirelli...

« Les tests que nous avons effectués le week-end dernier à Portimao pour évaluer les spécifications des pneus 2021 se sont bien déroulés, et comme prévu. Nous analysons maintenant toutes les données recueillies, car d’ici le 1er novembre, nous devons définir la spécification définitive pour l’année prochaine. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less