Sulayem minimise l’influence d’Ecclestone auprès de la FIA

C’est bien Fabiana qu’il a choisie, et non Bernie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 décembre 2021 - 10:44
Sulayem minimise l'influence (...)

Mohammed Ben Sulayem a été élu président de la FIA la semaine dernière. Dans sa liste d’adjoints, on a pu voir le nom de Fabiana Ecclestone, la femme de Bernie, l’ancien PDG de la F1.

Ce dernier n’a pas hésité à dire qu’il donnerait "des conseils" à sa femme comme tout proche ou ami saurait le faire d’habitude.

Le nouveau président tempère toutefois l’influence de Bernie et assure qu’il a recruté Fabiana pour sa propre expérience.

"C’est historique pour la FIA, d’avoir la toute première femme nommée" a déclaré Ben Sulayem. "Nous ne parlons pas de commissions, nous parlons d’une vice-présidente."

"Mais quand je les ai approchés, je ne les ai pas approchés à cause de son nom, je les ai approchés à cause de sa crédibilité. Et le choix a été fait sur la base du mérite. Elle a été impliquée dans la mobilité au sein du club brésilien, et elle a été impliquée pour la F1 au Brésil."

"Elle a donc l’expérience du sport et de la mobilité, et elle a fait partie de deux commissions, donc son expérience est là. Bernie a dit ’vous devez la convaincre. Ça n’a rien à voir avec moi’. C’est donc là que son aide s’est arrêtée en fait."

Bien sûr, il n’est pas contre des conseils de Bernie Ecclestone, mais la FIA ne les écoutera pas forcément : "Bernie est définitivement une référence pour la F1, vous avez toujours besoin de l’expérience. Et nous avons besoin de la sagesse des gens."

"Mais je crois que nous avons une bonne équipe à la FIA et que nous avons un bon Conseil mondial, auprès duquel nous pouvons revenir et demander de l’aide afin de développer le sport et la F1."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos