Formule 1

Stroll a travaillé essentiellement sur l’aérodynamique

La fiabilité est bonne du côté de Racing Point

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 février 2019 - 19:47
Stroll a travaillé essentiellement (...)

Lance Stroll a fait ses débuts officiels avec Racing Point en prenant à Barcelone le volant de la RP19. Avec 79 tours parcourus, le Canadien a engrangé des données et n’a pas cherché de tour rapide, puisque l’équipe veut surtout avoir des chiffres pour apporter des améliorations futures à la monoplace.

"C’était génial d’être retour dans la voiture après plusieurs mois et de pouvoir travailler" a déclaré le Canadien. "C’est un feeling particulier de parcourir la voie des stands pour la première fois dans une nouvelle voiture et de désactiver le limiteur de vitesse."

"La première impression est positive et nous avons accompli tout notre programme en parcourant beaucoup de tours et en éprouvant une bonne fiabilité. Ce sont mes premiers jours avec l’équipe et notre relation se construit encore, pour comprendre comment l’équipe aime aborder les choses, mais je suis à l’aise."

Stroll ne se prononce pas encore sur le nouveau règlement aérodynamique, qu’il veut surtout éprouver dans le trafic : "Je n’ai pas eu un bon ressenti des nouvelles règles aéro sur ces voitures car je n’ai pas trop roulé dans le trafic, mais c’est quelque chose que je comprendrai mieux au fil des jours."

Tom McCullough, directeur de la performance de l’équipe, explique ce qui était au programme du jour : "Nous avons essayé de comprendre davantage la voiture et de rattraper le temps perdu hier. Nous avons surtout travaillé sur la récolte de données aéro, ce qui est essentiel avec la nouvelle voiture."

"Nous avons coché toutes les cases et nous avons beaucoup de données à analyser. C’était la première journée de Lance dans la RP19. C’était sa première possibilité de découvrir la voiture et nos procédures et le travail dans le simulateur cet hiver lui a permis d’avoir une première journée utile."

Racing Point F1

expand_less