Formule 1

‘Un non clair’ : Steiner repousse l’idée de Horner sur les équipes clientes en F1

Il veut surtout que Red Bull abaisse son budget

Recherche

Par A. Combralier

18 avril 2020 - 12:58
‘Un non clair’ : Steiner repousse (...)

Pour permettre aux petites équipes de survivre, Christian Horner a proposé un plan (à lire en détails ici), qui irait bien sûr en faveur de Red Bull et des écuries de pointe : acter la division de la F1 à deux vitesses, et permettre au milieu de grille d’acheter les F1 des top teams (celles de l’année dernière tout du moins). Il y aurait ainsi une vraie dépendance entre le milieu de grille et les écuries de pointe…

Dans le même temps, Christian Horner estime que cette charge de travail supplémentaire pour les écuries de pointe, devrait leur permettre d’avoir un plafond budgétaire plus élevé.

Invité par Christian Horner lui-même à souscrire à ce système, Günther Steiner, le directeur de Haas, lui a opposé une fin de non-recevoir cinglante.

« Ce plan n’est plus vraiment pertinent, car toutes les équipes ont déjà trouvé un moyen de fonctionner. Pour être honnête, nous n’avons pas besoin d’argent supplémentaire, mais nous voulons que les grandes équipes travaillent avec un budget réduit. De cette façon, nous pourrons être plus compétitifs. »

« Nous serions alors [si le plan de Christian Horner est appliqué] des équipes clientes et les grandes équipes manipuleraient donc réellement nos performances, comme si nous conduisions une voiture vieille d’un an. Ils auront toujours une longueur d’avance sur nous. Je ne pense pas que la Ferrari 2019 soit plus rapide que notre voiture de 2020, car tout le monde progresse pendant l’hiver. »

« Avec un plafond budgétaire, nous n’atteignons toujours pas les budgets des grandes équipes, mais nous en sommes plus proches. Nous avons donc dit un non clair aux voitures clientes lors de la réunion. »

Pour que Haas demeure encore compétitive l’an prochain, encore faut-il que la F1 sauve un maximum de revenus en organisant plusieurs Grands Prix cette année. L’horizon semble se dégager pour que la saison débute au Red Bull Ring, en juillet, mais Günther Steiner a-t-il d’autres informations ?

« La FOM ne nous a pas promis un départ en juillet. Ce n’est pas tout à fait le bon mot. Je pense que les choses avancent bien, même s’il y a encore des choses à arranger. On s’attend à ce que nous puissions rouler en Autriche au début du mois de juillet. Le nombre d’infections y diminue et Red Bull gère le circuit, ce qui facilite les choses. »

« Je pense que cela va arriver, mais il reste encore quelques problèmes à résoudre. Par exemple, en termes de sécurité, il faut s’assurer que tous sur le circuit soient en bonne santé. La Formule 1 y travaille et si elle a pris des dispositions en ce sens, elle pourra, espérons-le, l’annoncer officiellement dans les deux ou trois semaines à venir. »

« Je pense que nous aurons au moins deux Grands Prix en juillet, trois en août peut-être. Ensuite, nous aurons un bon départ et peut-être que nous pourrons aller en Asie parce qu’ils auront le virus sous contrôle là-bas. »

Des Grands Prix à huis clos ne sont-ils pas inévitables pour toute l’année selon Steiner ?

« Pour certaines courses, je vois cela arriver, mais pas toute l’année. Où iraient tous les fans de Max Verstappen alors ? » sourit-il pour conclure…

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less