Formule 1

Steiner : La gouvernance de la F1 ne permet pas de nouveautés

Le directeur de Haas est frustré

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 juin 2020 - 11:10
Steiner : La gouvernance de la F1 (...)

Günther Steiner juge que la gouvernance actuelle de la Formule 1 devrait laisser plus de marge de manœuvre pour essayer de nouvelles choses. L’idée d’une course qualificative à grille de départ inversée a récemment été abandonnée, mais l’Italien pense que la saison étrange qui s’annonce devrait être l’occasion de tester de nouvelles choses.

"Je ne dirais pas que c’est un avantage pour les petites équipes" explique le directeur de Haas F1. "Je vois ça comme la possibilité d’avoir un week-end plus intéressant, différent, quelque chose de nouveau."

"Nous avons l’opportunité, et vous pouvez entendre avec ce que je dis que je suis partant pour que nous essayons, nous avons prévu deux Grands Prix sur le même circuit. Pour la seconde course, nous pourrions au moins faire quelque chose de nouveau et avoir un point de comparaison."

"Je suis toujours de l’avis que nous ne devrions pas craindre d’essayer quelque chose de nouveau, et ne pas avoir peur de dire que ça n’a pas fonctionné. Si ça n’a pas fonctionné, nous ne le ferons plus, mais je pense que l’on devrait au moins essayer."

Il ne pense même pas que les petites structures pourraient en tirer parti : "Je ne pense pas que ce soit une opportunité pour les petites équipes d’avoir un avantage sur les grandes. C’est une opportunité pour rendre notre sport plus intéressant, sans pouvoir assurer qu’il le sera."

"Certaines équipes ne veulent pas le faire, et la gouvernance actuelle ne permet pas à la FOM d’essayer, parce qu’elle voudrait l’essayer aussi. C’est mon avis, car les choses se déroulent différemment d’une année normale, et j’espère que nous n’aurons pas beaucoup d’années comme celle-ci."

Haas F1

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less