Formule 1

Steiner : L’entrée en F1 à 200M de dollars ajoute ’de la valeur’

Wolff veut que la présence en F1 reste "spéciale"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 septembre 2020 - 17:58
Steiner : L’entrée en F1 à 200M de (...)

Il a été révélé hier que les nouveaux Accords Concorde comportaient une clause obligeant les nouvelles équipes s’engageant en Formule 1 à payer une somme de 200 millions de dollars, qui sera répartie entre les dix teams déjà présents.

Si la somme peut paraître colossale, elle permet à la F1 de pouvoir attirer des structures sérieuses, mais aussi de compenser la perte de revenus qui découlera de l’arrivée d’une 11e structure pour celles déjà présentes. Günther Steiner, qui dirige la plus jeune des équipes, Haas F1, juge que cette règle ajoutera de la valeur à la F1.

"Si vous payez cela, vous achetez une valeur" juge Steiner. "Ceux qui ont l’argent peuvent décider s’ils veulent investir ou non. Avec le plafond budgétaire, ça peut être un investissement. Car si vous faites un bon travail, vous pouvez faire du profit."

"Je pense que c’est une opportunité, vous pouvez créer de la valeur pour ceux qui arrivent. Qui que ce soit, ils auront besoin d’être solide pour sortir cet argent pour avoir la licence, et pour monter une équipe ou en acheter une. Vous êtes presque sûr que vous aurez des gens qui ont ce genre de sommes à dépenser."

"La bonne chose est qu’avec le plafond budgétaire, vous pouvez déterminer combien vous allez dépenser. Vous savez combien ça vous coûtera, et vous pouvez évaluer si le risque vaut le coup. Je pense que c’est positif pour la F1, que d’éventuels arrivants soient sérieux."

Toto Wolff est lui aussi confiant face à ce droit d’entrée, et le directeur de Mercedes juge qu’il n’empêchera aucunement de nouvelles équipes de s’engager en Formule 1 : "Non, au contraire, je pense que c’est très important. Cela fixe un plancher pour évaluer les équipes.

"Ce sera à la discrétion du détenteur des droits commerciaux d’en décider autrement si nous sommes moins de 10 équipes, mais je pense qu’une telle valeur de franchise est complètement normale. Cela devrait être limité à 10 équipes. C’est quelque chose de spécial, d’avoir une place en Formule 1. C’est valable pour la plupart des ligues sportives professionnelles."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less