Formule 1

Steiner : ’Il ne peut pas y avoir de pénalité a posteriori’ pour Mazepin

Le directeur de Haas F1 ne comprend pas les propos de Masi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juin 2021 - 09:33
Steiner : ’Il ne peut pas y avoir de (...)

Après l’incident en fin de course entre Mick Schumacher et Nikita Mazepin au GP d’Azerbaïdjan, le directeur de course, Michael Masi, avait expliqué que la FIA se pencherait sur cette manœuvre. Günther Steiner, directeur de Haas F1, ne pense pas que ce soit nécessaire, ni qu’une pénalité puisse être appliquée.

"Je ne sais pas ce qu’il veut dire" a déclaré Steiner. "Mais il dira la même chose que ce que je dis. Si vous parlez au deux pilotes, ils clarifieront ce qui s’est passé. C’est comme ça, il ne peut pas y avoir de pénalité a posteriori."

"Il leur expliquera juste les conséquences à tous les deux et écoutera ce que les garçons ont à dire. J’ai parlé aux deux car si quelque chose va mal comme ça, ça va vraiment mal, donc nous avons tout mis à plat."

Steiner comprend la réaction de Schumacher mais assure que l’Allemand s’est montré ouvert face à son équipier : "Il a écouté ce que Nikita avait à dire et il a respecté cela. Je pense qu’il peut passer à autre chose. Avant que Nikita ne voit la vidéo, il voyait la situation différemment. Mais c’était un mauvais jugement."

Une fois que vous comprenez les choses comme ça, vous devez laisser aller. A un moment, il faut dire ’on en a parlé, le problème est résolu, on passe à autre chose’. Il faut se rappeler que Mick a aussi des émotions et que c’est dans ce genre de moments qu’elles peuvent ressortir."

"Mais il est toujours très professionnel, très propre, et très adulte pour une personne de 22 ans. Au final, je pense que ce n’était pas trop dangereux, c’est juste l’émotion qui est intense puisque ça se passe à haute vitesse."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less