Steiner : Il n’y a plus de garantie pour le baquet de Mazepin

Son sort semble déjà scellé

Recherche

Par Olivier Ferret

1er mars 2022 - 09:52
Steiner : Il n'y a plus de (...)

La carrière de Nikita Mazepin en Formule 1 est en jeu avant une réunion extraordinaire aujourd’hui du Conseil mondial du sport automobile.

La réunion a été décidée par le nouveau président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, en conséquence directe de la crise actuelle en Ukraine. Le CIO a demandé à toutes les fédérations sportives internationales d’interdire de compétition les équipes mais aussi les athlètes russes.

Pour Günther Steiner, directeur de Haas F1, les prochaines heures vont être décisives pour son pilote et son équipe.

"Nous devons maintenant décider comment tout cela va continuer - avec le sponsor et aussi avec Nikita. Bien sûr, Nikita est inquiet. Il n’y a plus de garantie pour son baquet. Il n’y a aucune garantie pour qui que ce soit en Formule 1 d’ailleurs."

Si la FIA ne décide rien concernant les pilotes, le sort de Mazepin pourrait aussi être rapidement réglé avec le retrait d’Uralkali, qui n’est pas encore confirmé. La société du père de Mazepin peut-elle encore régler la facture au moins pour conserver Nikita en F1, au pire sans s’afficher sur les monoplaces ?

Uralkali n’est déjà plus la bienvenue chez Haas F1 selon le patron de 1&1, le sponsor allemand de l’équipe, qui soutient Mick Schumacher. Selon RTL, 1&1 aurait menacé Haas F1 de se retirer si Uralkali restait.

L’oncle de Mick, l’ancien pilote de F1 Ralf Schumacher estime que "cela pourrait être la fin en Formule 1 pour Nikita, ce qui est bien sûr dommage car ce jeune homme n’y est pour rien."

"Pour moi, son sort est déjà scellé. Il y a aussi le problème des voyages. Il est actuellement très difficile voire impossible pour les citoyens russes de se déplacer en Europe et dans le monde."

"Enfin il y a une contrainte de temps car il ne reste qu’un seul test et celui qui remplacera Mazepin a besoin d’avoir l’opportunité de se familiariser avec la voiture."

Steiner a déjà nommé Pietro Fittipaldi comme candidat au siège de Mazepin, tandis que Schumacher a entendu deux autres noms circuler au sein de l’équipe.

"Il y a Antonio Giovinazzi, si Ferrari a besoin de participer au budget de Haas F1, et aussi Oscar Piastri, qui a remporté à la fois la Formule 3 et la Formule 2 lors de sa première année et mérite donc sa chance."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos