Steiner : Il aurait été plus équitable d’autoriser Haas F1 à rouler dimanche

Le dirigeant autrichien est remonté à Bahreïn

Recherche

Par Paul Gombeaud

11 mars 2022 - 16:46
Steiner : Il aurait été plus équitable

En raison d’un retard de fret, l’écurie Haas F1 avait manqué la première matinée d’essais hivernaux hier à Bahreïn et demandé à pouvoir rouler dimanche matin pour combler ce problème indépendant de sa volonté.

Malheureusement pour l’équipe américaine, Mercedes, Alpine et McLaren ne sont opposées à cette dérogation. A la place, Haas roulera une heure de plus ce vendredi (de 17h00 à 18h00 heure française), puis trois heures de plus samedi (de 7h00 à 8h00 puis de 17h00 à 19h00).

Günther Steiner n’était bien sûr pas satisfait de voir certains de ses concurrents s’opposer à ce roulage de dimanche matin.

"Nous n’avons pas demandé une session de nuit ou quoi que ce soit de la sorte, simplement de pouvoir rouler dimanche matin, ce qui aurait compensé la matinée perdue jeudi," a déclaré le dirigeant autrichien aujourd’hui.

"Je pense que cette solution aurait été bien plus juste pour tout le monde. Désormais, certains se plaignent que nous puissions rouler plus tard et donc de nuit, sous prétexte que la course se disputera de nuit."

"Nous nous adaptons, comme toujours. Je ne veux pas pleurer, mais je pense que certaines personnes devraient réfléchir avant de parler d’équité."

Andreas Seidl estime que la solution trouvée est ’plus qu’équitable’ pour Haas F1

Andreas Seidl, dirigeant de l’écurie McLaren qui s’est opposée au roulage de Haas F1 ce dimanche, estime que l’équipe américaine a de quoi combler sa matinée du jeudi grâce aux heures de roulage supplémentaire qui lui ont été accordées.

"Nous avons validé cette idée afin d’aider Haas et leur permettre de rattraper les heures perdues," a commenté l’Allemand.

"C’est une solution équitable. Dans ce type de situation, il est important de faire preuve de bon sens et de trouver des solutions qui peuvent être appliquées de manière cohérente où cas où ce serait amené à se reproduire."

"Nous n’avons que six jours d’essais, c’est très limité. Si vous autorisez une journée d’essais supplémentaire, cela vous offre également une nuit de plus pour travailler sur la voiture et sur les données, ce qui peut donc vous offrir un avantage."

"Nous avons finalement trouvé ce compromis qui a été soutenu par l’ensemble des équipes. Je pense que c’est plus qu’équitable."

De leur côté, Otmar Szafnauer (Alpine F1) et Christian Horner (Red Bull) ont également estimé que la solution trouvée était équitable pour Haas F1.

Mais Steiner revient à la charge et souligne le fait que certains employés de l’écurie américaine avaient été contraints de travailler énormément pour compenser le retard pris jeudi matin.

"Certains de nos gars ont travaillé 30 heures consécutives pour que nous puissions rouler jeudi après-midi," explique l’Autrichien.

"Et ils doivent maintenant travailler encore davantage, car si vous effectuez 11 heures d’essais en une journée, vous devez préparer la voiture différemment et samedi soir, nous aurons encore deux heures de travail supplémentaire, donc deux heures de moins pour préparer les pièces que nous renverrons au Royaume-Uni."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos