Steiner : Haas F1 a réalisé dès Barcelone que la VF-22 était une bonne voiture

Mais pas forcément au point de terminer 5ème à Bahreïn

Recherche

Par Paul Gombeaud

24 mars 2022 - 15:00
Steiner : Haas F1 a réalisé dès (...)

Après deux saisons très compliquées en 2020 et 2021, Haas F1 fait partie des bonnes surprises de ce début de saison et la cinquième place obtenue par Kevin Magnussen à Bahreïn permet à l’équipe américaine d’envisager une année très positive.

Si son directeur Günther Steiner s’était rendu compte que la VF-22 possédait un potentiel très intéressant dès les essais hivernaux de Barcelone, il admet qu’il n’en espérait pas tant durant la manche d’ouverture.

"Je pense que nous nous étions rendus compte de son potentiel en Espagne, mais nous n’avions alors pas pu rouler correctement," a expliqué le dirigeant autrichien. "C’est toujours difficile en Espagne car en 2019, la voiture y était très performante mais une fois à Bahreïn, elle n’avait plus rien de fantastique. Cette fois-ci nous y avons rencontré des problèmes mais nous avons ensuite vu en course qu’elle n’était pas mauvaise."

S’il s’attendait à un bon résultat à Bahreïn, Steiner ne pensait pas que l’écurie américaine serait la quatrième force du plateau sur cette course.

"Vous ne savez jamais ce qu’ont fait les autres avant le début de saison, mais maintenant si. Honnêtement, je m’attendais à voir certaines équipes devant nous."

La course au développement n’effraie pas Steiner

Haas F1 ne risque-t-elle pas de perdre du terrain une fois que d’autres écuries auront commencé à apporter des évolutions importantes sur leur monoplace ? Steiner ne s’en inquiète visiblement pas.

"Je ne m’en soucis pas car nous avons nous-même de bonnes choses à venir."

"Vous avez conclu que nous ne ferions rien, mais peut-être sommes nous déjà en train de travailler sur des évolutions. Comme les autres équipes, nous serons très prudents avec nos évolutions car nous voulons rester dans les clous du plafond budgétaire, vous devez donc être en mesure de faire des pas en avant importants avec peu d’argent."

"Nous travaillons en soufflerie et faisons des progrès. Avec une nouvelle voiture, il est important de comprendre ce que nous faisons avant d’apporter des évolutions."

"Je pense que nous avons encore beaucoup de potentiel à débloquer sur notre version actuelle de la voiture car nos essais hivernaux n’étaient pas idéaux. Nous n’avons effectué que la moitié du kilométrage réalisé par d’autres équipes et nous n’avons donc pas encore exploré tous les réglages possibles. Il y a encore beaucoup à faire avant de penser aux évolutions."

"Tout le monde pense que dès que vous commencez à amener des évolutions, le résultat sera fantastique. Mais nous voyons la plupart du temps que ce n’est pas le cas."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos