Steiner est optimiste pour Zandvoort mais s’inquiète pour Monza

Haas F1 a de bonnes données avec la VF-22 évoluée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 août 2022 - 13:37
Steiner est optimiste pour Zandvoort

Les pilotes Haas F1 devront continuer à appréhender la nouvelle version de la VF-22 à Zandvoort, mais leur patron, Günther Steiner, ne sait pas si Kevin Magnussen et Mick Schumacher savent à quoi s’attendre pour le Grand Prix des Pays-Bas. En effet, le Grand Prix de Belgique a été compliqué pour l’équipe américaine.

"C’est difficile de dire ce qu’ils en pensent parce qu’il y a deux courses consécutives, et que sur ce circuit, nous n’avons pas brillé" a déclaré Steiner. "La bonne chose est que nous voyons que les données sur la voiture correspondent à celles de la soufflerie et à ce stade, c’est la chose la plus importante."

Steiner fait un point sur les circuits qui devraient convenir à la VF-22, et ceux sur lesquels la monoplace risque d’être plus en difficulté : "Je vais commencer par le circuit qui ne sera pas bon pour nous, qui sera Monza."

"Ce n’est pas notre circuit préféré, mais je pense que nous pouvons espérer avoir de bons résultats à Zandvoort et au Japon. A Austin, nous avons toujours eu un peu de mal, mais j’espère que nous y arriverons cette année. Mais je n’ai pas hâte d’être à Monza."

"Un circuit à l’ancienne dans l’ère moderne"

Avant d’aller à Zandvoort, l’Italien révèle ce qui l’a le plus surpris lors de l’édition 2021 du Grand Prix des Pays-Bas : "Je dirais que c’était le fait que ce soit le meilleur exemple d’un circuit à l’ancienne avec une nouvelle interprétation."

"Je pense que les organisateurs et le promoteur ont fait un travail fantastique en faisant revivre une vieille piste pour que nous puissions y retourner tout en la préparant pour l’ère moderne de la Formule 1. Je leur tire mon chapeau car tout le monde a vraiment hâte de retourner à Zandvoort."

Kevin Magnussen découvrira le circuit de Zandvoort, puisqu’il n’était pas titulaire en 2021, mais Steiner ne s’inquiète pas pour le Danois : "Je pense que les pilotes se préparent à la piste assez bien et facilement, c’est ce qu’ils font. Il faut évidemment un peu de temps pour trouver les niveaux d’adhérence."

"Mais je pense qu’il se débrouillera comme sur n’importe quel autre nouveau circuit. J’espère que les EL1 et EL2 se dérouleront sans problème et que nous pourrons faire autant de tours que possible pour être prêts pour les qualifications, mais je n’ai pas peur que Kevin ne s’y adapte pas."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos