Formule 1

Steiner demande à la F1 et la FIA d’arrêter les triples courses

Il y aura 12 courses en 15 semaines en fin de saison

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 juillet 2021 - 14:58
Steiner demande à la F1 et la FIA (...)

La Formule 1 a terminé en Autriche son premier ’triple header’, un enchaînement de trois courses en trois semaines. Il y en aura un à la rentrée avec Spa, Zandvoort et Monza, puis un avec la Russie, la Turquie et le Japon, un avec les Etats-Unis, le Mexique et le Brésil, et un en fin de saison si l’Australie est remplacée.

Ce calendrier, en partie dû au Covid-19, vient aussi de la volonté d’intégrer 23 courses avec une intersaison de plus de trois mois, deux semaines de préparation après les essais, et une pause estivale.

Günther Steiner milite contre cette généralisation et note déjà la fatigue de ses troupes chez Haas F1, alors que les équipes enchaîneront 12 courses en 15 semaines en fin de saison.

"Je dois admettre qu’ils sont sûrement hâte de rentrer à la maison" a déclaré Steiner. "Pour le moment, nous continuons de discuter des changements de calendrier à cause du Covid-19."

"Mais nous devons essayer de ne pas avoir de triples headers. Je pense qu’il est préférable d’avoir plus de doubles que de triples, il faut des doubles réguliers plutôt que quatre triples headers dans la saison."

"Avec les triples courses, certaines personnes sont absentes pendant un mois de chez elles et, pendant ce mois, elles font trois courses, ce qui est globalement assez stressant."

"Je suis sûr que la FOM va se pencher sur la question, mais pour l’instant, c’est la situation du Covid. Le triple header que l’on vient de faire a juste été forcé et le calendrier est une cible mouvante."

Le triple header qui vient de se terminer avait l’avantage d’avoir deux courses au même endroit. Celui à la rentrée parcourra toute l’Europe et le suivant mènera les équipes de la Russie au Japon, ce qui sera bien plus délicat.

"Ce sera plus difficile, parce qu’il y a aussi le changement de fuseau horaire et, évidemment, le décalage horaire qui va avec. Ici, lundi dernier, tout le monde a eu un jour de congé."

"J’ai donné à tout le monde un jour de congé pour qu’ils puissent faire quelques activités ici, et c’était très bien. Mais si vous prenez l’avion d’un pays à l’autre, il n’y a rien. Vous passez votre jour de congé dans un avion."

Haas F1

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less