Formule 1

Steiner confirme que la F1 de Mazepin est plus lourde, ‘mais pas de beaucoup’

Un nouveau châssis pour Spa

Recherche

Par Alexandre C.

1er juillet 2021 - 13:41
Steiner confirme que la F1 de (...)

Le ‘coup de gueule’ de Nikita Mazepin a surpris et fait parler : le Russe a estimé être totalement désavantagé par rapport à Mick Schumacher en qualifications comme en course, en raison d’un châssis qui pèserait bien plus que celui de son coéquipier.

Rappelons qu’en F1, 10 kilos représentent un handicap de 3 ou 4 dixièmes par tour. Nikita Mazepin accuse d’ailleurs un retard comparable sur Mick Schumacher ces derniers Grands Prix.

Günther Steiner, le directeur d’écurie, s’est enfin exprimé sur ce sujet. Il a tenu à confirmer qu’une différence de poids existait, mais moindre que de 10 kilos.

« Oui, cela le ralentit, mais pas de beaucoup. »

« Je ne veux pas parler de la différence de poids spécifique, ce n’est pas très important. »

« Il y a une petite différence en fonction de la répartition du poids, parce que parfois vous ne pouvez pas atteindre la répartition du poids si vous ne mettez pas un peu de lest en surpoids. »

« Etre plus lourd n’est jamais bon, mais ce n’est pas comme 20kg lourd ou pas 10kg… ce n’est rien de tel. »

A quoi serait due cette différence de poids ? Günther Steiner a livré quelques précisions : puisque les monocoques ont été gelées d’une année à l’autre, Haas utilise la même spécification ; les réparations successives ainsi que l’usure auraient parfois placé la Haas F1 à la limite du poids minimum, en renforçant les pièces au fur et à mesure, et donc en les rendant plus lourdes. Autrement dit, Nikita Mazepin n’a pas non plus arrangé son cas en sortant de piste à Bahreïn en début d’année.

Et Günther Steiner de préciser…

« Sur le châssis, il y a toujours une tolérance, et les châssis ont un an - ils ont couru pendant un an. »

« Normalement, vous en fabriquez un nouveau chaque année et le châssis ne sera jamais plus léger. Donc je pense qu’il y a un peu de ça et aussi de la tolérance. C’est juste un peu plus élevé, mais pas beaucoup. »

Alors si Nikita Mazepin finit à 42 secondes de Mick Schumacher comme lors du dernier Grand Prix au Red Bull Ring, qu’on se le dise : ce n’est pas entièrement dû, loin de là, à la différence de poids. Günther Steiner lui-même le précise.

« Lors de la dernière course, ce n’était pas ça. Il a été rattrapé par des drapeaux bleus et cela fait de vous un canard boiteux parce qu’une fois que vous laissez passer trois voitures, vos pneus vont là où vous ne voulez pas qu’ils soient et vous ne les récupérez jamais. »

« Je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec le châssis. C’est arrivé parce qu’au début, nous avons décidé de lui faire faire un arrêt au stand plus tôt pour le garder hors des drapeaux bleus. »

Le coup de gueule de Nikita Mazepin a tout de même porté ses fruits : Haas, malgré ses ressources limitées, va bien construire un nouveau châssis... mais pas avant Spa fin août !

« Le plan concernant le châssis est d’en avoir un autre, un nouveau, dans six ou sept courses, le châssis est prévu pour être avec nous après la pause estivale. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less