Formule 1

Steiner confirme que Haas F1 n’a pas encore ses moteurs

Il craint que le problème se reproduise la semaine prochaine

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 novembre 2021 - 18:29
Steiner confirme que Haas F1 n’a pas (...)

Günther Steiner a confirmé que la situation avec le fret était délicate pour Haas F1 à Interlagos. L’équipe n’a rien pu préparer, n’ayant ni outils ni moteurs, et la FIA a autorisé les équipes à dépasser les horaires habituels de préparation et de travail pour que tout puisse se faire demain.

"Je pense que c’est au Brésil maintenant, ça a atterri, mais je ne pense pas que tout soit arrivé sur le circuit. Cela devrait être le cas dans les prochaines heures" a déclaré Steiner. "Je ne sais pas exactement quelles parties de la voiture manquent mais c’est sûr qu’il manque les moteurs."

"Je pense que les boîtes à outils ne sont pas là. Sans elles, vous ne pouvez pas travailler, donc nous ne pouvons toujours pas travailler sur les voitures. Même si certaines pièces étaient là, nous ne pourrions pas travailler dessus car nous n’avons pas les outils."

"Je pense que les gars devront simplement travailler toute la nuit. C’est la seule chose que l’on peut faire. Je ne sais pas si nous devons travailler toute la nuit, mais ce sera certainement tard ce soir."

"Le couvre-feu a été levé et les heures des vérifications techniques ont été ajustées. Nous pouvons toujours faire l’événement comme prévu, sans changer l’horaire. C’est le plan, et je pense que c’est réalisable pour le moment."

Steiner pense que la F1 tirera une leçon de ce problème, et notamment face à la multiplication des triples courses. L’Italien pense que Liberty Media voudra les limiter à l’avenir, une fois la pandémie terminée.

"Je pense que cette année, avec le Covid-19, juste pour avoir ce nombre de courses, nous devions le faire parce que c’est devenu de plus en plus serré, tout le monde a pressé la FOM et c’est pourquoi ils les ont faits."

"Je pense que nous allons nous en sortir, je dirais. Mais il est certain que le FOM examine la situation pour voir s’il y a parfois une évaluation des risques quant au fait que nous ne puissions pas faire quelque chose, et il est certain que des leçons seront tirées de cette situation."

La F1 ira au Qatar la semaine prochaine, et avec près de 12 000 km entre les deux circuits, Steiner s’inquiète des conséquences si un tel problème se reproduit : "Je pense que la semaine prochaine sera assez difficile. Mais si nous avons ce problème la semaine prochaine, je pense que cela aura une plus grande conséquence."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less