Formule 1

Steiner ‘certain’ qu’il y aura de la tension durant les qualifications sprint

Il conseille à ses pilotes d’éviter tout grabuge

Recherche

Par Alexandre C.

12 juillet 2021 - 18:20
Steiner ‘certain’ qu’il y aura de la (...)

C’est ce samedi qu’auront lieu les premières qualifications sprint de l’histoire de la F1. Pour les petites équipes comme Williams et Haas, c’est peut-être l’occasion de faire un coup et de partir plus haut qu’à la régulière le dimanche de course.

Ainsi Günther Steiner attend-t-il avec hâte voire gourmandise ces qualifications sprint ? Seront-elles un succès, pour la F1 comme pour Haas ?

« J’ai hâte d’y être car c’est quelque chose de nouveau et quelque chose de nouveau offre toujours des opportunités et j’espère que nous pourrons en faire partie. Je pense que le succès sera déterminé par le retour des fans. Pour le moment, je pense que c’est un bon format, mais s’il y a quelque chose que nous pouvons améliorer, et que les fans l’adoptent, ce serait bien et alors je dirais qu’il faudra en faire plus. »

Lewis Hamilton a dit craindre une procession durant les qualifications sprint… Ce n’est pas l’avis de Günther Steiner cependant.

« Il est certain que les pilotes vont courir de manière dure parce qu’en qualifications, tout le monde le fait déjà - et c’est comme une course sprint qui définit les positions de qualification. Le dimanche, quand les points sont en jeu, vous voulez être dans la meilleure position possible pour démarrer la course. »

Quels conseils donnerait Günther Steiner à ses deux rookies pour ce format inédit ?

« De notre côté, cette année, il s’agit d’apprendre, donc de faire la course, d’avoir quelques départs de plus pendant l’année en raison du format de qualification sprint, ce qui sera un avantage l’année prochaine. »

« Je leur dirai d’éviter tout grabuge et de garder les voitures sur la piste. »

Le dernier Grand Prix en Autriche fut marqué par des polémiques autour des pénalités : notamment, la FIA a été critiquée pour avoir pénalisé un incident au premier tour entre Lando Norris et Sergio Pérez. Alors que ses deux pilotes, Nikita Mazepin et Mick Schumacher, ont parfois maille en piste, Günther Steiner est-il en faveur d’une plus forte rigueur ou clarté de la FIA ? Le règlement est-il parfait ?

« Je ne pense pas que nous ayons besoin de directives plus claires ; nous avons besoin de la constance et je suis toujours en faveur de laisser les gens courir. Je ne suis pas entièrement d’accord avec certaines des décisions prises, mais il en sera ainsi. »

Günther Steiner doit aussi gérer l’empilement des courses au calendrier (il s’est plaint des triplés de courses récemment), et à l’évolution constante des Grands Prix. L’Australie a été ainsi récemment annulée...

« Le Grand Prix d’Australie annulé si tôt, cela n’a pas d’impact réel. Évidemment, cela a un impact sur le budget, cela pourrait être bénéfique ou non, mais nous le découvrirons plus tard dans la saison. Pour l’instant, sur ce que les gens font, cela n’a pas d’impact car rien n’a encore été commandé. Maintenant, nous attendons avec impatience de savoir ce qui va remplacer l’Australie. »

« La première moitié de la saison a été relativement normale et avec déjà un triplé de courses - les gens peuvent en ressentir la tension. Nous attendons tous avec impatience la pause du mois d’août qui n’est plus très loin - plus que deux courses à disputer. Nous savons aussi qu’après, nous aurons une deuxième moitié de saison très difficile, avec pas mal de triplés de courses, donc j’espère que tout le monde prendra un peu de repos pendant l’été et reviendra rechargé, car nous en avons besoin. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less