Steiner : Beaucoup disaient que ça ne marcherait pas pour la F1 à Austin

Avoir trois courses aux Etats-Unis n’est "pas suffisant" selon lui

Recherche

Par Paul Gombeaud

18 octobre 2022 - 16:03
Steiner : Beaucoup disaient que ça (...)

Si le Circuit des Amériques (COTA) d’Austin est désormais une épreuve incontournable au calendrier de la Formule 1, la discipline n’était pas très populaire aux Etats-Unis lors de son arrivée en 2012 et beaucoup de chemin a été parcouru depuis.

Directeur de l’écurie américaine Haas F1, Günther Steiner est heureux du gain de popularité de la F1 outre-Atlantique sur les dix dernières années. Il félicite également Bobby Epstein, le promoteur du COTA, qui a su faire d’Austin un "classique" de la saison.

"Lorsque le Grand Prix d’Austin était tenu pour la première fois, c’était quelque chose de complètement nouveau. La Formule 1 n’était plus allée aux Etats-Unis depuis longtemps et de nombreux opposants disaient que ça ne marcherait pas."

"Grâce à Bobby Epstein, qui n’a cessé de pousser, l’évènement est devenu l’un des favoris des fans. Il est désormais difficile d’imaginer la Formule 1 sans Austin, qui est devenu un classique. Il a permis d’attirer de nombreux fans et 400 000 spectateurs sont attendus cette saison."

Haas F1 évoluera à domicile et les membres de l’équipe seront donc très sollicités à Austin, et Steiner reconnait qu’il y aura à la fois de la pression mais aussi du plaisir à évoluer à la maison.

"C’est un mélange des deux. Tout d’abord, c’est beaucoup de travail car beaucoup de choses se passent, beaucoup d’évènements, mais ce sont de bonnes choses. En particulier pour notre équipe, tout le monde est toujours heureux de se rendre à Austin. Il n’y a que du positif au sujet de cet endroit. J’espère que nous pourrons y décrocher un bon résultat."

Steiner évoque sa popularité due à ’Drive to Survive’

Si la Formule 1 se développe aussi bien aux Etats-Unis, c’est en partie grâce à la série Netflix ’Drive to Survive’ qui a su attirer un nouveau public. Lui-même devenu bien plus populaire grâce à cette production, Steiner apprécie de se prêter au jeu.

"Vous devez vous y habituer, et j’essaie de rendre la pareille aux fans autant que je le peux. Ce n’est pas toujours possible car vous êtes très pris, mais je respecte grandement les fans. Sans eux, nous ne serions rien. J’aime interagir avec eux et j’essaie de faire de mon mieux."

Cela fait donc désormais dix ans que la F1 se rend à Austin, et les Etats-Unis auront droit à une troisième course dès l’année prochaine à Las Vegas. Mais Steiner estime que cela reste insuffisant.

"Je dirais que le COTA est pour les fans inconditionnels, cela fait maintenant dix ans que les gens adorent y aller. La piste est super, autant que l’évènement et que la ville. Il y a eu beaucoup de gens à Miami cette année et il s’agit d’un autre grand évènement, bien que complètement différent, c’était comme un festival. Je ne sais pas encore ce que Las Vegas sera, mais ce sera grandiose également."

"Nous devons penser au fait que les Etats-Unis sont un très grand pays, et y avoir trois courses n’est pas encore suffisant selon moi. Je pense que chaque évènement propose quelque chose de particulier. Deux d’entre eux ont déjà fait du bon travail et je m’attends à ce qu’il en aille de même concernant Las Vegas."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos