Spa-Francorchamps présente ses modifications pour 2022

Cinq mois avant le Grand Prix de Belgique de F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 mars 2022 - 07:26
Spa-Francorchamps présente ses (...)

Le circuit de Spa-Francorchamps a terminé sa mue, entamée en fin d’année dernière. Le tracé, qui accueille le Grand Prix de Belgique de F1, recevra désormais des courses d’endurance moto, et la condition sine qua non a été l’application de critères de sécurité plus stricts.

Ainsi, de nombreux dégagements ont changé, avec l’incorporation de bacs à gravier. L’épingle de la Source, premier freinage du circuit, est métamorphosée avec des graviers qui empêcheront les pilotes de passer à l’extérieur pour éviter les embûches au départ.

Les travaux, qui ont coûté 25 millions d’euros, ont aussi changé l’apparence du Raidillon de l’Eau Rouge, afin d’éviter des accidents énormes comme ceux de ces dernières années.

Le Speaker Corner, virage à gauche descendant sur Pouhon, reçoit désormais deux trajectoires, une intérieure pour les motos et une extérieure pour la F1. De là, tous les virages, y compris Blanchimont et Stavelot, retrouvent des bacs à gravier.

"Les travaux qui ont duré tout l’hiver ont fait éclore une piste en ce printemps 2022 dont le tracé reste identique mais dont la sécurité est renforcée" a déclaré Melchior Wathelet, président du conseil d’administration du circuit.

"Notre piste a fait l’objet de diverses adaptations afin de d’obtenir la double homologation FIA pour les compétitions automobiles et FIM Grade C pour les compétitions motos. Enfin, une nouvelle tribune a été érigée au sommet d’un des plus célèbres virages au monde."

Un chantier colossal sur le tracé belge

Les travaux ont représenté plusieurs mois de dur labeur pour Spa-Francorchamps, qui a énormément évolué. Amaury Bertholomé, le PDG du circuit, détaille un peu plus la manière dont le travail s’est fait.

"Ces travaux, en chiffres, cela représente, en plus de nos équipes, 250 personnes au travail durant 5 mois, plus d’une centaine de machines, plus d’une trentaine d’entreprises avec, et c’est important, une grande partie d’entreprises wallonnes dont le savoir-faire et les compétences sont à souligner" note-t-il.

"Nous parlons d’un travail énorme en un temps très court : rénovation de tous les dégagements, de nouveaux bacs à gravier, re-surfaçage de certaines parties de la piste et construction d’une toute nouvelle tribune au sommet du Raidillon avec 4600 places, des espaces réceptifs et une vue imprenable."

"Elle sera accessible au public pour le World Endurance Championship début mai. En zone Endurance, dans la descente de la Source vers le Raidillon, tribune et gradins referont leur apparition en 2023."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos