Formule 1

Sixième, Albon a été pris de court par la sensibilité des pneus

Il espérait un peu mieux mais espère un bon résultat en course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 novembre 2019 - 22:49
Sixième, Albon a été pris de court par (...)

Il y avait moins d’une demi-seconde entre le poleman Max Verstappen et son coéquipier, Alex Albon, lors des qualifications du Grand Prix du Brésil. Néanmoins, c’était suffisant pour voir quatre voitures s’intercaler entre les deux hommes.

"Ce n’était pas un mauvais retour en qualifications, mais il me manque toujours quelque chose" regrette le Thaïlandais. "C’est ma première fois ici mais je n’aime pas cette excuse, et je ne veux globalement pas me trouver d’excuses."

"La piste est assez piégeuse avec de longs virages à faible vitesse. La sensibilité à la chaleur est énorme et si vous faites une petite erreur dans un virage, vous le payez pour les quatre ou cinq virages suivants. Dans mon deuxième tour, j’ai glissé dans le virage 2, et les pneus étaient trop chauds pour le reste du tour."

Malgré tout, il profitera de la pénalité de Charles Leclerc pour s’élancer cinquième, du bon côté de la piste : "Les écarts sont serrés mais c’est amusant. Il n’y a pas beaucoup de circuits comme celui-ci et j’aime piloter ici, je voulais juste être un peu plus rapide."

"Max a fait du bon travail et c’était un bon samedi pour l’équipe. Notre rythme en course semble assez bon et avec la pénalité de Charles, je partirai cinquième, donc on aura toutes les raisons d’être dans la lutte demain."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less