Formule 1

Silverstone, l’un des circuits les plus rudes pour les Pirelli

Un nouvel asphalte devrait permettre de battre le record de piste

Recherche

Par A. Combralier

11 juillet 2019 - 08:31
Silverstone, l’un des circuits les (...)

Le circuit de Silverstone est l’un des plus éprouvants pour les pneus, en particulier s’agissant des pressions exercées sur les Pirelli. C’est la raison pour laquelle le manufacturier italo-chinois a amené, pour ce week-end, la sélection la plus dure possible (C1, C2, C3).

Si Silverstone est aussi exigeant, c’est bien sûr en raison de son enchaînement de virages à haute vitesse, dont les fameux Maggots-Becketts-Chapel, qui se passent à fond. Les pneus seront soumis à une énergie continuelle durant ces virages, avec de très hautes forces-G.

A Silverstone, tout est une question d’énergie latérale, tandis que la motricité et l’efficacité des freins comptent pour un peu moins, même s’il y a aussi des sections plus lentes et techniques dans le premier secteur. Il faudra donc trouver un certain degré de compromis dans les réglages.

Dépasser à Silverstone est possible, précise Pirelli, mais cela nécessite toujours « beaucoup d’engagement » et de détermination de la part des pilotes.

La piste a été resurfacée juste avant le Grand Prix, afin d’aplanir les bosses et d’améliorer le système de drainage. Il faudra donc s’attendre à des chronos encore plus rapides. Le record du tracé, en qualifications, battu par Lewis Hamilton l’an dernier, pourrait bien encore tomber.

L’an dernier, des stratégies à un seul ou deux arrêts avaient été utilisées, alors que la course avait perturbée par deux voitures de sécurité. Bien des pilotes avaient changé de pneus lors de la deuxième période de voiture de sécurité, ce qui avait permis à Sebastian Vettel de dépasser Valtteri Bottas en fin d’épreuve.

Mais les stratégies pourraient être remises en question par la météo, toujours changeante en Angleterre…

« Le nouvel asphalte a été posé très récemment, donc ce sera intéressant de voir son effet en course » indique Mario Isola, responsable de Pirelli F1. « Cela pourrait rendre le circuit plus rapide encore que l’an dernier. »

« Nous avons sélectionné la même gamme qu’en 2018, ce qui devrait bien convenir aux exigences élevées en virage, parmi les plus élevées de l’année, avec Spa ou Suzuka. Avec le nouvel asphalte et la météo britannique notoirement variable, il y aura définitivement quelques inconnues avant ce Grand Prix. Cela rend l’exercice de collecte de données, le vendredi, plus encore important que d’habitude, pour arriver avec la même stratégie. »

A noter que des essais Pirelli seront menés le mardi et le mercredi suivant le Grand Prix. Red Bull et Williams seront mobilisées pour tester les prototypes des pneus 2020.

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less