Formule 1

Shwartzman est ’une bête en course’ et le favori pour le titre F2 2021

Selon le directeur de la Ferrari Driver Academy

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 janvier 2021 - 13:58
Shwartzman est ’une bête en course’ (...)

Robert Shwartzman a impressionné pour sa première année de Formule 2 avec Prema mais n’a pas réussi à gravir les marches jusqu’à la F1.

Le jeune pilote de la Ferrari Driver Academy a globalement montré de très bonnes choses au sein de la filière du constructeur italien, comme l’explique son directeur, Marco Matassa.

"Nous n’avons rien appris sur Shwartzman que nous ne savions pas déjà" explique l’Italien. "C’est une bête en course. Il l’a prouvé l’année dernière en Formule 3, en remportant le titre lors de sa première saison et l’a désormais confirmé en F2."

"Son début de saison a été presque parfait. Ensuite, quelques courses avec peu de points l’ont mis hors course pour le titre, mais il reste le pilote le plus victorieux avec quatre succès. Il reste en F2 l’année prochaine avec Prema et je m’attends à ce qu’il soit un des favoris pour le titre 2021."

Mick Schumacher, autre représentant de la FDA, a gagné le titre au terme d’une lutte avec un troisième représentant de la filière, Callum Ilott, et Matassa note que les trois pilotes ont fait briller les couleurs de la filière jeunes de Ferrari.

"Nous savions que nous avions de très bonnes chances en Formule 2 et nos pilotes ont fait un très bon travail, en particulier Mick, Callum et Robert. Schumacher a réalisé que dans un championnat sans net favori, la constance était essentielle. Il a fait preuve d’une impressionnante progression psychologique."

"Il a fait un minimum d’erreurs, il a déterminé les courses dans lesquelles il devait attaquer et prendre des risques et celles dans lesquelles il valait mieux se contenter de moins de points et piloter plus prudemment. Surtout dans la deuxième moitié de la saison, cela a commencé à porter ses fruits car, alors que ses rivaux étaient en difficulté, il accumulait les points."

"La saison m’a rappelé 2018, lorsque Mick a remporté le championnat d’Europe de Formule 3 avec un départ prudent suivi d’une série de victoires. Dans les premières courses de 2020, il n’était pas parfait, mais à partir de la mi-saison, il n’a jamais mis un pied de travers et il a vraiment pris le coup de main sur les départs."

"Callum a fait un très bon travail, en faisant beaucoup de progrès par rapport à 2019 et il s’est avéré être excellent en qualifications, en décrochant pas moins de cinq poles. Il a payé au prix fort quelques mauvaises courses, mais il a fait preuve d’un grand caractère en maintenant la lutte pour le titre jusqu’à la toute dernière course de la saison."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less