Shovlin a ’confiance’ en la ’bonne direction’ de Mercedes F1

"Un défi dont l’équipe sortira plus forte"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 août 2022 - 08:44
Shovlin a 'confiance' en la (...)

Mercedes F1 n’a pas connu un début de nouvelle réglementation aussi bon qu’espéré, avec une entame de saison marquée par une monoplace sujette à un marsouinage et à un manque d’équilibre importants.

Andrew Shovlin, le directeur de l’ingénierie en piste de l’équipe octuple championne du monde, revient sur les progrès effectués depuis le début de saison, et sur la manière dont ceux-ci ont changé la dynamique et la confiance au sein de la structure de Brackley et Brixworth.

"La vraie confiance est que nous faisons les bonnes choses, que l’équipe travaille bien et que nous allons dans la bonne direction" assure Shovlin. "Au début de l’année, si nous obtenions un podium, c’était parce qu’une ou deux autres voitures avaient fait une erreur, ou qu’elles avaient un problème de fiabilité."

"Nous savons où nous voulons aller avec l’équipe et la voiture. Nous voulons avoir la voiture la plus rapide, nous voulons nous qualifier en pole au mérite. Et ce sont toutes les étapes que nous devons franchir tout au long de cette aventure."

"Nous avons pris un départ très difficile. Mais l’équipe a vraiment travaillé dur et s’est vraiment soudée pour essayer de revenir sur la bonne voie. Cela a été un défi intéressant pour nous. Je ne dirais pas que tout a été amusant. Mais je pense que c’est un défi dont l’équipe sortira plus forte."

Trouver "deux ou trois dixièmes"

Shovlin quantifie la performance à rattraper pour Mercedes F1, dans le but de revenir sur Red Bull et Ferrari, et mettre la pression sur les deux teams qui ont dominé le début de saison 2022.

"Nous passerons par cette analyse comme nous le faisons pour chaque course, parce qu’il n’y a rien que nous ne regardons pas pour voir ce que l’on aurait pu mieux faire, parce que l’on en tire souvent des leçons."

"Je pense que la réalité est que, lorsque Max est passé devant, il était assez à l’aise. Il gérait, il a économisé la gomme sur les pneus, juste au cas où il y aurait un peu de pluie à la fin. Donc notre objectif est de dire ’nous avons juste besoin de deux ou trois dixièmes de plus’."

"Ensuite, nous pourrons vraiment commencer à les mettre sous pression. Parce que c’est seulement quand vous pouvez mettre une équipe sous pression que vous pouvez vraiment ouvrir ces opportunités."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos