Formule 1

Seul Grosjean est heureux de ces essais libres à Spa chez Haas

Les réglages sont encore à travailler

Recherche

Par Alexandre C.

30 août 2019 - 19:47
Seul Grosjean est heureux de ces (...)

Les deux Haas, pour des raisons logistiques semble-t-il, roulaient avec les mêmes spécifications ce vendredi à Spa.

12ème et facilement devant son coéquipier en EL2, Romain Grosjean a commencé de belle manière le week-end. Le Français n’a pas le choix, certes, puisque son volant est désormais très menacé pour l’an prochain…

« C’était bien. De manière surprenante, dès ma première sortie, j’étais heureux de l’équilibre de la voiture. Après, nous avons enlevé un peu d’appuis, et ça a compliqué un peu les choses. A Spa, il faut bien sûr être rapide en lignes droites, et prendre les virages aussi bien que possible. Nous évaluons juste la quantité d’appuis que nous allons prendre pour ce week-end. »

Romain Grosjean a abandonné sa « vieille dame », la spécification initiale de Melbourne. A regret ?

« Je n’avais pas roulé avec le package de Hockenheim jusqu’à aujourd’hui, et c’est mieux que celui de Barcelone. Donc ma confiance est revenue avec ce package, ce qui est bien. Cependant, il y a très peu d’appui ici, ce sera donc toujours assez compliqué. »

Plus en retrait, Kevin Magnussen évoque sans fard une « journée difficile » pour lui.

« Nous manquons vraiment de rythme, nous souffrons juste avec la voiture et son maniement. Donc nous verrons si nous pouvons régler une partie du problème, mais ce fut un départ compliqué. C’est une piste difficile pour trouver les bons niveaux d’appuis, il est aussi très difficile, pour nous, de faire fonctionner les pneus. Cela ajoute un autre élément à prendre en compte dans nos réglages. Si vos pneus ne fonctionnent pas, vous ratez le plus important. Nous n’avons pas fait, non plus, de vrais longs relais aujourd’hui, donc il y a plus à apprendre. Croisons les doigts pour que demain soit meilleur. »

Günther Steiner le confirme : trouver la bonne quantité d’appuis est encore une énigme pour ses ingénieurs…

« Ce ne furent pas des essais libres très réussis, nous souffrons un peu sur ces tracés avec peu d’appuis. Nous devons juste travailler du mieux possible pour tirer le maximum de la voiture. Nous n’abandonnons pas, nous ferons de notre mieux. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less