Formule 1

Sette Câmara veut faire de la F1 un bonus pour sa réputation

Il se concentre toujours sur la F2

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 mai 2019 - 18:31
Sette Câmara veut faire de la F1 un (...)

Sergio Sette Câmara était au volant de la McLaren à Barcelone aujourd’hui, mais le Brésilien a malheureusement connu un problème mécanique après moins de 20 tours parcourus. Il avoue vouloir se concentrer sur la Formule 2, son programme principal, mais estime qu’il ne peut que faire monter sa valeur grâce à la F1.

"On est toujours jugé" assure Sette Câmara. "Je pense toujours que je suis jugé sur ma saison de F2, qui ne se passe pas très bien, donc je me concentre là-dessus. Mais je vois mes interactions avec l’équipe de F1 comme un jugement bonus. J’essaie de faire le meilleur travail possible.

"Lors des essais, les équipes essaient toujours d’avoir des pilotes réguliers et matures qui sont à 100% capables de faire un test productif, et il n’y a pas beaucoup de pilotes comme ça car plusieurs d’entre eux ont des programmes qui ne correspondent pas à la F1 ou font autre chose."

Il tient à prouver qu’il est capable d’avoir ce rôle, le cas échéant : "C’est bien d’être l’un de ces pilotes au cas où je me retrouverais à l’avenir avec peu d’opportunités, je serai un bon candidat pour un tel rôle, donc c’est toujours bon de correspondre au rôle."

Il sait qu’il faut toujours être flexible sur ses objectifs en tant que pilote, lui qui a débuté sa saison de belle manière à Bahreïn, avant de connaître deux week-ends très négatifs à Bakou et Barcelone. Il ne pense plus, pour l’instant, au titre en F2.

"Je pense qu’il est toujours important de se recadrer et au cas où j’aurais une chance de me battre pour le titre, je le recadrerai à nouveau. Mais je ne suis pas dans la même position et avec le même cadre qu’au début du championnat."

"En fin de compte, il ne s’agit pas des points, mais de ma forme elle-même. J’ai besoin de reprendre confiance avec ma voiture, avec mon équipe et c’est un processus lent. Si je dis maintenant qu’à Monaco, j’aurai la pole et deux victoires, je vais encore plus abîmer la relation, la confiance etc."

Recadrer ses objectifs permet aussi de relativiser les attentes en lui : "C’est juste important de faire baisser un peu les attentes et les espoirs, puis de reconstruire à partir de là. Si j’entre à nouveau dans un tir pour le championnat, je m’en rendrai compte, mais il ne me reste plus qu’à marquer des points et retrouver la confiance."

McLaren

expand_less