Formule 1

Senna chez Ferrari : pourquoi Todt a dit ‘niet’ en 1994

Il avait deux pilotes sous contrat

Recherche

Par Alexandre C.

5 décembre 2021 - 16:24
Senna chez Ferrari : pourquoi Todt (...)

Et si Ayrton Senna, au lieu de rejoindre Williams en 1994, avait plutôt signé pour Ferrari ? Bien entendu, c’est toute la face de la F1 qui en aurait été changée…

Pourtant, le Brésilien était désireux de signer à Maranello fin 1993, et c’est bien Jean Todt, qui venait d’être nommé directeur d’écurie chez Ferrari, qui a refusé l’arrivée de Senna. Cette anecdote était déjà connue mais Jean Todt a récemment livré de nouveaux détails pour BeInSports.

« Je lui ai proposé de signer chez Ferrari en 1995, mais il insistait pour 1994. Nous avions déjà deux pilotes sous contrat, Jean Alesi et Gerhard Berger, donc nous ne pouvions pas satisfaire sa demande, et quand Ayrton a demandé pourquoi, je lui ai expliqué la situation. »

« Il n’a pas renoncé, me disant qu’en Formule 1 les contrats ne comptent pas, mais j’ai répondu que pour moi un contrat doit être respecté. »

« Nous lui avons donc proposé un contrat pour 1995, mais malheureusement nous savons ce qui s’est passé. »

A travers la question Senna, Todt révèle aussi l’ambiance quelque peu détestable qui régnait à Maranello...

« Je voulais un pilote de haut niveau, parce que lorsque j’ai rejoint Ferrari, les responsables du châssis disaient que vous ne gagniez pas à cause du moteur, pour d’autres le problème était le châssis, et pour d’autres la responsabilité était les pilotes. »

« Alors je me suis dit, il y a une variable que nous pouvons éliminer : si nous avons le meilleur pilote du monde, ou au moins un pilote qui est déjà champion du monde, nous pouvons éliminer une excuse. »

« Si nous avions eu Senna, personne n’aurait pu pointer du doigt le pilote, c’est pourquoi nous avons eu Michael ensuite. »

L’actuel président de la FIA était lui-même conscient de cette rude ambiance à Maranello. Pourquoi alors avoir quitté l’environnement Peugeot pour l’Italie ?

« Tout le monde me disait de ne pas y aller, que c’était une mission impossible, mais je pense que c’est ce qui m’a donné l’envie d’essayer. »

« Cela n’a pas été facile, j’ai rejoint Ferrari le 1er juillet 1993 et nous avons remporté notre premier championnat du monde des constructeurs en 1999, donc il s’est passé pas mal de temps après mon arrivée avant le titre, et la saison suivante nous avons remporté notre premier championnat du monde des pilotes avec Michael. »

« Et avant ces succès, j’ai souvent pensé : ils avaient raison, nous n’y arriverons jamais. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less