Selon Vandoorne, Mercedes F1 a ’bien montré’ qu’elle n’était pas d’accord

Un titre au tribunal n’aurait "pas eu le même goût"

Recherche

Par Olivier Ferret

30 décembre 2021 - 07:27
Selon Vandoorne, Mercedes F1 a (...)

Mercedes F1 devra se contenter d’un seul titre mondial en 2021, après avoir raflé les deux titres, pilotes et constructeurs, depuis 2014 et jusqu’en 2020.

L’équipe allemande a clamé, par la voix de Toto Wolff, qu’elle aurait pu retrouver son titre pilotes devant une cour de justice, doutant du fait que la FIA déboute elle-même son propre jugement sur les procédures utilisées en course dans sa propre Cour d’Appel.

Au final, Mercedes a renoncé à faire appel, une annonce faite à quelques heures de la remise des prix seulement.

Pour Stoffel Vandoorne, pilote de réserve de l’équipe, c’était pour le bien du sport au final.

"Honnêtement, je ne suis pas étonné que Mercedes ait retiré son appel. Pour le sport, ça n’aurait vraiment pas été bien que le titre se joue au tribunal. Donc sportivement, c’est bien que la situation s’arrête là," confie le Belge à la RTBF.

"Mais je pense que ça montre bien que Mercedes n’était pas d’accord avec ce qu’il s’est passé et l’équipe continue à penser qu’elle avait raison, mais encore fallait-il obtenir justice. Et un titre sur tapis vert n’aurait clairement pas eu le même goût."

"Malgré une 8è couronne constructeurs de suite, on sent qu’il y a de la déception de ne pas avoir remporté les deux titres," ajoute Vandoorne lorsqu’on lui demande comment est l’ambiance à l’usine.

"Mais c’est normal, Toto est un incroyable compétiteur, passionné de ce sport, il donne sa vie pour l’équipe, et dans les moments où la victoire s’échappe comme à Abu Dhabi, ça fait très mal."

Mercedes a donc fini par être détrônée, en partie, dans cette ère hybride.

"C’était très intense et surtout très intéressant de voir en interne comment l’équipe gérait cette situation totalement nouvelle et cette compétition face à Red Bull. Croyez-moi, ils étaient hyper-motivés et peut-être encore plus que quand ils dominaient la F1. Ils savaient que chaque week-end tout devait être parfait et qu’il n’y avait aucun droit à l’erreur."

"Je pense que même Lewis a changé son approche en piste à partir du milieu de la saison où les accrocs et contacts étaient de plus en plus nombreux. Il savait exactement qui il avait en face, avec Max, et il s’est adapté."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos