Formule 1

Selon Mercedes F1, Red Bull est maintenant passée devant

Un pas en avant clair

Recherche

Par Olivier Ferret

22 juin 2021 - 10:37
Selon Mercedes F1, Red Bull est (...)

Mercedes a perdu son avantage cette saison en raison, en partie, des modifications de la réglementation aérodynamique qui ont gêné les champions en titre mais aussi parce que son challenger a apporté de bonnes améliorations.

Red Bull, qui a maintenant remporté quatre courses contre trois pour Mercedes cette année, a également un nouveau moteur Honda très puissant depuis le début de la saison. Et celui-ci a encore progressé en France, avec la version 2.

Lorsqu’on lui a demandé si Red Bull avait fait un pas en avant au point de passer devant, le directeur de l’ingénierie de piste de Mercedes, Andrew Shovlin, le concède : "Oui, ils semblent l’avoir fait."

"Ils sont très rapides en ligne droite, mais je pense que la façon dont nous voyons les choses est que notre équipe, à son meilleur, peut battre Red Bull. En fin de compte, nous avons vu les opportunités que nous avons manquées en France."

"Nous savons que ça va être difficile, ce sont les favoris, ils ont clairement un bon package, mais si nous donnons le meilleur de nous-mêmes, nous pouvons les battre et remporter le championnat."

Shovlin a une première explication au fait que Mercedes ait loupé sa stratégie en France en sous-estimant la puissance de l’undercut (s’arrêter plus tôt pour changer de pneus et prendre assez d’avance pour passer devant).

Il a imputé la défaite à l’ordinateur après avoir révélé que ses modèles de prédiction de stratégie de course avaient indiqué au muret des stands que Lewis Hamilton était "à l’abri de l’undercut" de Max Verstappen.

"Nous pensions que lorsque nous avions un peu plus de trois secondes sur Max, nous étions à l’abri de l’undercut et ce n’était pas le cas. Même maintenant, nous ne comprenons pas pleinement pourquoi nos modèles nous disaient que nous aurions été bien. Donc, clairement, il y a quelque chose que nous devons revoir avec notre ordinateur et comprendre pourquoi cela a été sous-estimé."

"Si nous avions fait rentrer Lewis Hamilton dans le tour après Valtteri Bottas, je ne sais pas si Max nous aurait suivis, mais si nous l’avions fait, je pense que cela nous aurait mis dans une meilleure position."

Lorsqu’on lui a demandé de clarifier ce que le système de modélisation avait sous-estimé, Shovlin a répondu : "la puissance de l’undercut et la capacité de Max à nous repasser en étant si loin après son 2e arrêt. Il va falloir étudier le comportement des pneus après le Paul Ricard. Peut-être que c’était spécifique à cette piste. Mais rien ne le laissait présager, chez nous en tout cas, après les séances de vendredi et samedi."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less