Formule 1

Seidl vise un retour au sommet de McLaren F1 ‘dans quelques années’

Le choix de quitter Honda définitivement validé

Recherche

Par Alexandre C.

26 septembre 2021 - 08:07
Seidl vise un retour au sommet de (...)

Le doublé de McLaren à Monza, le premier de l’équipe depuis 2010 (première victoire depuis le Brésil 2012 également) a été, peut-être contrairement aux victoires de Pierre Gasly ou d’Esteban Ocon, acquise au pur mérite par l’équipe orange : même sans les abandons de Lewis Hamilton et de Max Verstappen, Daniel Ricciardo et Lando Norris étaient en lice pour la victoire à la régulière.

Et la cerise sur le gâteau est arrivée hier : la première pole de McLaren depuis 2012, grâce à Norris cette fois.

Cette compétitivité pure est presque aussi importante que le doublé en soi, à entendre Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, qui évoque avec plus de recul ce moment marquant dans l’histoire récente de Woking.

« Au final, c’est simplement une confirmation que nous allons dans la bonne direction. C’était une victoire au mérite, sur ce circuit spécifique, et d’avoir une voiture compétitive, une voiture fiable, le meilleur tour, les arrêts aux stands les plus rapides, ouais, ça me donne beaucoup de confiance aussi pour dire que nous avons déjà quelques ingrédients en place – pour être en mesure, dans quelques années, de pouvoir défier Mercedes et Red Bull ; c’était la chose la plus importante pour moi à voir. »

C’était la première victoire de Seidl en F1 depuis son passage chez BMW : personnellement aussi, ce doublé a dû être fantastique pour l’ancien de Porsche.

« Il ne s’agit pas de moi, mais des garçons et des filles de McLaren. Nos fans, nos partenaires. Je l’ai dit avant, c’était juste génial pour moi de voir que, en tant qu’équipe, vous allez dans la bonne direction, nous faisons des pas en avant parce que c’est la clé et c’est important pour revenir à la lutte que nous voulons avoir, dans quelques années encore, pour se battre pour les championnats Pour y arriver, vous devez faire des pas en avant et évidemment, remporter une victoire comme nous l’avons fait ce week-end à Monza est un pas vers cet objectif ou ce but. »

Cette course pourrait bien marquer un tournant pour Daniel Ricciardo, qui avait eu tant de mal à s’adapter à sa McLaren depuis le début d’année...

« Après les difficultés qu’il a eues pour s’adapter à notre voiture, et après ces six premiers mois difficiles, il était important pour lui, après qu’il soit revenu assez fort à partir de Spa, que cela se termine par un bon résultat aussi. Je pense que cela va simplement lui donner beaucoup plus de confiance maintenant et un grand coup de pouce pour continuer à travailler avec l’équipe, afin d’en montrer encore plus parce que je suis toujours convaincu qu’il y a plus à venir de lui. »

Avec ce doublé, McLaren s’est-elle prise à rêver d’autre chose qu’une " simple " 3e place au classement des constructeurs ? Comme aller inquiéter Mercedes et Red Bull jusqu’à la fin d’année ?

« Nous avons une image très réaliste de la situation actuelle. Nous nous attendons à une bataille très intense avec Ferrari au classement des constructeurs jusqu’à la dernière course. Nous savons que nous avons encore beaucoup de travail à faire du côté de l’équipe afin de franchir les prochaines étapes. »

« C’est ce que j’admire quand je regarde Toto et Christian et leurs équipes. Ces équipes sont simplement capables, avec leur voiture, avec leurs équipes, de réussir chaque week-end et sur chaque circuit. Mais, nous avons un plan clair en place du côté de l’équipe, avec James, Piers et Andrea aussi, sur la façon dont nous voulons relever ce défi dans les prochaines années et nous avons juste besoin d’un peu plus de temps pour exécuter ce plan. »

Une équipe-cliente peut donc gagner…

Ce doublé valide aussi le choix de Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, de quitter Honda et de perdre le statut d’équipe d’usine pour redevenir une simple équipe cliente. Mais même avec ce statut, McLaren a prouvé qu’il était possible d’être très compétitif.

« Lorsque nous avons pris la décision d’opter pour l’unité de puissance Mercedes, il y avait une raison claire derrière. Nous voulions avoir l’unité de puissance qui a gagné le championnat à l’arrière de notre voiture parce qu’elle nous donne simplement la meilleure référence possible pour savoir où nous sommes en tant qu’équipe. Je suis convaincu, en regardant vers l’avenir, qu’avec une unité de puissance Mercedes à l’arrière de notre voiture, même dans cette relation client que nous avons avec les règlements tels qu’ils sont en place, même aujourd’hui, cela ne s’oppose pas à la possibilité de se battre pour des championnats à l’avenir. »

« Je suis très heureux, je dois dire, en regardant les premiers mois de cette relation, de constater comment elle a commencé. Encore une fois, je pense que les deux équipes à Brixworth et à Woking ont fait un travail sensationnel pendant l’hiver, afin d’intégrer cette unité de puissance dans notre voiture. Nous étions vraiment prêts dès le premier test, sans aucun problème de fiabilité, ce qui est un excellent résultat. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less