Formule 1

Seidl ne s’attendait pas du tout à voir McLaren F1 finir 4e en 2019

Étant donné la dynamique de la saison qui précédait

Recherche

Par A. Combralier

2 janvier 2020 - 14:03
Seidl ne s’attendait pas du tout à (...)

Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, a été l’un des principaux artisans du redressement de McLaren l’année dernière. En 2019 en effet, Woking s’est comme réveillée et s’est imposée, sans trop de discussion possible, comme la « meilleure écurie des autres » derrière Mercedes, Ferrari et Red Bull.

Au moment de mentionner ce qu’il retiendrait surtout de cette saison 2019, Seidl pointe ainsi les progrès généraux accomplis par son équipe.

« Définitivement, je retiendrais la manière avec laquelle l’équipe a progressé durant la saison. Je retiendrais aussi notre approche unie dans l’équipe, alors que nous traversions des moments difficiles, quand tout ne se passait pas comme prévu en week-end de course. »

« Bien sûr, sécuriser la 4e place au classement des constructeurs était une réussite formidable pour nous tous, parce que cela a montré comment nous avons performé, mais aussi, de manière plus importante, comment nous avons progressé tout au long de l’année pour nous assurer d’avoir une dynamique positive. »

« Il nous reste toujours beaucoup de choses à faire dans notre ‘to-do list’ mais nous avons un plan clair, des objectifs clairs, pour lesquels nous allons continuer à travailler. »

« De plus, le retour des médias et de nos fans incroyables a été vraiment très impressionnant. »

En fin de saison 2018, McLaren luttait contre Williams pour ne pas être dernière sur la grille ; en 2019, voici que McLaren devançait les Renault et les autres équipes du milieu de grille en qualifications. Une telle progression a-t-elle surpris Seidl ?

« Quand j’ai signé pour McLaren, en novembre 2018, honnêtement, je ne m’attendais pas à ce que nous nous battions pour la 4e place. Le milieu de grille est très serré, ce qui fait qu’à chaque course, nous avons dû nous battre incroyablement dur pour les points pour progresser au classement des constructeurs, et rien n’était assuré avant la fin d’année. »

« Étant donné la période difficile traversée par l’équipe, cette saison a été un incroyable pas en avant. Cela nous donne beaucoup de motivation et d’énergie. Pour l’avenir, nous allons garder cette dynamique et pousser davantage dans le but d’atteindre nos objectifs ambitieux. Dans le même temps, nous ne devrions jamais sous-estimer de quoi nos concurrents pourraient être capables. Ils ont les mêmes objectifs élevés et travailleront très dur pour les atteindre aussi. »

Y a-t-il des moments particuliers, des courses que Seidl retiendra plus que d’autres quand il s’agira de repenser à 2019 ?

« Il y a eu plusieurs temps forts. Tout d’abord, le Grand Prix de France. Nous étions clairement la 4e meilleure équipe en qualifications et en course, et c’est à ce moment que nous avons vraiment pensé nous battre pour la 4e place au classement des constructeurs. Les développements que nous avions apportés à la voiture fonctionnaient bien, et il y en avait encore plein à venir. C’était fantastique de voir que le dur labeur à Woking pour développer, produit et apporter les évolutions durant la saison a payé. »

« Un autre moment fort sur la piste était le moment où nous avons assuré la 4e place au classement des constructeurs, au Brésil. Nous n’étions pas toujours la 4e équipe la plus rapide cette année, mais finir 4e, cela signifie que nous étions la 4e équipe la plus solide dans l’ensemble. Nous avons fait progresser la voiture durant l’année, nous avons compris nos faiblesses, nous nous sommes retroussés les manches en week-end de course – avec nos choix d’arrêts aux stands, nos performances en qualifications, les performances des pilotes… Tout fut fantastique et la 4e a été bien méritée. »

« Enfin, sur un plan personnel, la manière avec laquelle j’ai été accueilli dans l’équipe fut un moment fort pour moi. Donc je dois dire merci à chaque membre de l’équipe pour avoir adopté une approche ouverte avec moi. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less